Crédit photo en-tête de page : Droits réservés

Un hôtel quatre étoiles en gare

Avec une vue imprenable sur les départs et arrivées de trains et sur les marquises des quais de la gare de l’Est, l’hôtel Okko ouvrira prochainement ses portes sur le terrain de l’ancien tri postal et de la voie 1.

Publié le

Avec ce projet, SNCF confirme une nouvelle fois sa volonté de réutiliser ses emprises dépourvues d’activité. En effet, cet espace accueillait le bâtiment de tri postal et la voie 1. Avec la baisse du volume du courrier, ce site a été abandonné. Dix années ont été nécessaires pour aboutir à ce projet avec comme objectif d’apporter toujours plus de services dans les gares.

Des projets de commerces, de bureaux… ont été étudiés mais c’est la proposition d’Olivier Devys, président fondateur de la chaîne hôtelière Okko, qui sera retenue. Une belle opportunité pour ce neuvième hôtel de la chaîne car l’hôtellerie est saturée dans ce quartier entre les deux gares de Paris Nord et Paris Est.

Ce projet tient également de la volonté de la Ville de Paris et de partenaires que sont Île-de-France Mobilités, l’État et la Région, de requalifier et apaiser le quartier. SNCF reste propriétaire du terrain sur lequel l’hôtel a été construit. Le Groupe a concédé une Autorisation d’Occupation Temporaire de 70 ans et pris en charge les travaux de libération du site : destruction de l’atelier du tri postal, démontage de la voie…  Une partie de l’espace a été cependant vendue à la Ville de Paris qui ouvrira dès le mois d’août un jardin public de 2 600 m2 qui surplombera le plateau des voies ferrées.

Le développement de cet espace est aussi en lien avec le projet Bipole qui consiste notamment à améliorer la liaison piétonne entre la Gare du Nord et la Gare de l’Est. D’ici quelques années, un sous-terrain de jonction entre les deux gares se trouvera au pied de l’hôtel. Le public aura ainsi accès à un nouveau parvis de gare.

Consulter le site de l'hôtel Okko Paris Gare de l'Est

Une construction avec des spécificités techniques

  • Des injections de béton pour renforcer les fondations à cause des sols très calcaires
  • Des boîtes à ressorts au niveau de chaque pilier du bâtiment pour amortir les vibrations des trains et de la ligne 4 du métro qui passe dessous
  • Des doubles fenêtres à double vitrage pour isoler les chambres du bruit