Crédit photo en-tête de page : SNCF

SNCF donne 3 150 couettes au Samu social de Paris

Le 2 avril, 3 150 couettes destinées aux trains de nuits ont été données par SNCF Voyages au Samu social, pour être distribuées aux sans-abri.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

La demande du Samu social de Paris est arrivée le 26 mars et la livraison a eu lieu une semaine après. Comme d’autres dons réalisés en cette période de Covid-19, la réactivité est de mise, et ce même dans un contexte compliqué de confinement.

En savoir plus sur le don de produits alimentaires au Samu social de Paris

Ainsi, le technicentre de Masséna, rattaché à Paris-Austerlitz, où est stockée la literie destinée aux trains de nuits, a fermé pour confinement le 27 mars. Karine Bureau, responsable du contrat literie pour Intercités, a tout de même battu le rappel auprès de son prestataire, Geoparts, filiale de Geodis. Le 31 mars, le responsable de l‘activité Literie chez  Geoparts, en congés s’est déplacé pour réceptionner les palettes indispensables au transport des couettes, puis est revenu accompagné du responsable exploitation de la literie de Geoparts, pour préparer à deux les colis ; pendant que la directrice logistique Geoparts, gérait la logistique du transport.

1 000 couettes distribuées dans la semaine aux sans-abri

Deux voyages ont été nécessaires pour acheminer les 30 palettes au Samu social de Paris, le 2 avril. 1 000 des 3 150 couettes ont ensuite été transférées au Carreau du Temple, à destination des sans-abris.

« Cela montre que la SNCF sait être là quand on a besoin d’elle », témoigne Karine Bureau, chef d’orchestre de cette opération. Son déroulement sans accroc illustre aussi pour la jeune femme, la bonne relation de prestataire entretenue avec Geoparts. « Quand on a une relation saine, en travaillant main dans la main, on arrive à faire de beaux gestes », conclut-elle.