Publié le

155 passages à niveau encore à sécuriser

Le ministère des Transports a publié la liste des 155 passages à niveaux à sécuriser prioritairement.

Télécharger le communique de presse du ministère

Dans le cadre du programme de sécurisation national, SNCF Réseau participe, aux côtés des collectivités et de l'État, à la sécurisation et à la suppression des passages à niveau (PN) considérés dangereux.  Les PN sont alors soit supprimés simplement soit remplacés par un ouvrage d’art. C’est le cas pour 55 d’entre eux entre 1997 et 2017.

SNCF Réseau poursuit ses actions de sécurisation avec notamment l’installation de caméras pour analyser les comportements des conducteurs routiers aux PN. Des expérimentations sont également mises en œuvre comme la détection d’obstacle, l’installation de dalle anti-intrusion ou la mise en place de LED sur l’ensemble de la barrière…

Des actions de sensibilisation sont aussi menées auprès du grand public, des usagers de la route et des jeunes : journées dédiées avec distribution de dépliants aux abords des PN, formation des conducteurs et des cyclistes ou encore des interventions en milieu scolaire.

Tout savoir sur les passages à niveau

Chiffres clés

  • 15 307 passages à niveau (PN) sur le Réseau Ferroviaire National (RFN) en France (30 000 km de voies de service) et 17 576 sur toutes les lignes du RFN (en juin 2018)
  • 450 000 fermetures de barrières par jour
  • 16 millions de véhicules empruntent un passage à niveau chaque jour
  • 155 PN inscrits au programme de sécurisation national
  • SNCF Réseau consacre chaque année 120 millions d’euros à la maintenance des PN
  • Le coût de la suppression d’un PN varie entre 3 et 15 millions d’euros en fonction des travaux à réaliser
  • 22,46 millions d’euros ont été investis en 2016 pour la suppression des PN, 29,5 millions d’euros en 2017 et 25,2 millions d’euros à fin août 2018 (le budget prévu pour 2018 atteint 40 millions d’euros)
  • 1 Français sur 5 a déjà franchi un passage à niveau en ne respectant pas la signalisation (sondage Kantar 2015 sur un échantillon de plus de 1 000 Français)
  • SNCF Réseau investit 1,5 million d’euros chaque année pour la mise en œuvre d’actions de sensibilisation auprès du grand public
  • Un train lancé à 100 km/h met 1 km pour s'arrêter tandis qu'une voiture met 80 m. Voir l'illustration ci-dessous