Crédit photo en-tête de page : Qatar Rail

Ouverture du premier métro au Qatar

Le 8 mai, RKH Qitarat, l’opérateur constitué par Keolis, RATP Dev et Hamad Group, a ouvert au public la première section du métro de Doha, la capitale qatarienne.

Publié le

Ce contrat d’exploitation et de maintenance concerne le premier réseau de transport ferroviaire urbain du pays : 3 lignes de métro automatique de dernière génération - 75 km de voies et 37 stations - et 4 lignes de tramway de 18 km.  

Les voyageurs peuvent désormais emprunter la ligne Rouge Sud du métro de Doha. Dans un premier temps, l’exploitation porte sur 13 des 18 stations de la ligne, qui relieront Al Qassar au Nord à Al-Wakrah au Sud. Pour cette première étape de la mise en service, la desserte est assurée du dimanche au jeudi de 8 h à 23 h. Cette première phase s’inscrit dans le cadre du contrat d’une valeur de 3 milliards d’euros confié à RKH Qitarat, dont Keolis et RATP détiennent ensemble 49% du capital. 

Un métro à la pointe de la technologie

Entièrement automatique, le métro de Doha fonctionne à l’aide de la technologie de contrôle automatique CBTC (Communications Based Train Control). Ce système, dont Systra participe au développement, est basé sur une communication wifi entre les véhicules et les calculateurs pilotant le trafic.
 
Le réseau comprend trois lignes de métro (Rouge, Verte et Or), totalisant 75 km de voies et 37 stations, auxquelles s’ajoutent quatre lignes de tramway situées dans la ville nouvelle de Lusail. Ce réseau de tramway, dont 50% sera souterrain, s’étendra sur 18 km et sera constitué de quatre lignes desservant 25 stations au total.
 
L’ensemble du réseau, qui transportera à terme 650 000 passagers par jour, devrait être achevé d’ici à 2020. Il permettra notamment de relier les sites de la Coupe du monde de football qui aura lieu en 2022.

Une étape majeure

Depuis l'attribution du contrat, RKH Qitarat a embauché près de 1 500 employés et recruté presque autant de sous-traitants. 
 
"Nous sommes ravis d’ouvrir la première ligne du métro de Doha aujourd’hui. Cette ouverture représente une étape majeure dans le lancement du premier réseau ferroviaire urbain du Qatar. Nous sommes fiers de collaborer avec Qatar Rail sur un projet qui facilitera la mobilité des habitants et des visiteurs à Doha et à Lusail. Nous ferons tout pour fournir une excellente qualité de service et une expérience de mobilité exceptionnelle" , a déclaré Thierry Couderc, PDG de RKH Qitarat. 

Une vitrine pour les savoir-faire du groupe

Le développement des transports en commun est l'un des axes prioritaires du plan stratégique "Qatar Vision 2030" qui, depuis 2008, sert de feuille de route au gouvernement pour assurer le développement économique, social et environnemental de l’État. Le Qatar projette notamment de devenir un modèle de référence pour les smart cities en devenir.  
 
Après avoir fortement développé ses infrastructures routières, l'État investit massivement en faveur de la mobilité urbaine et des transports collectifs afin de désengorger ses axes routiers aujourd’hui saturés. 
 
"RATP et SNCF ont su démontrer leurs meilleures expertises humaines et techniques dans ce projet emblématique du savoir-faire français du mass transit", a souligné Guillaume Pepy, président du directoire de SNCF.