Crédit photo en-tête de page : Matthieu Raffard

La SNCF poursuit ses actions pour faire progresser la mixité

La Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, est l'occasion de faire le point sur les sujets de la mixité au sein du groupe SNCF.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 4 min.

Des avancées concrètes pour plus d'inclusion

Un index égalité femmes-hommes en progression. Cet index, qui compare notamment les niveaux de rémunération, les taux d’augmentation salariale et les taux de promotion entre les femmes et les hommes se situent entre 89 et 94 points dans les cinq sociétés SNCF, bien au-delà du seuil de 75 points fixé par la loi. Ces résultats, en hausse de 10 points sur le périmètre de l’ex-GPF traduisent l’attention constante portée par l’entreprise sur le sujet de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

SNCF reconnue «Diversity Leader 2021» par le Financial Times. En novembre dernier, le journal le Financial Times a décerné le titre de «Diversity Leader 2021» à la SNCF. Cette distinction annuelle, lancée en 2019, reconnaît l’engagement des entreprises européennes qui au travers de leurs actions favorisent la diversité et l’inclusion auprès de leurs salariés. Sur 10 000 entreprises, seules 850 ont été labellisées. En savoir plus

SNCF Réseau a obtenu fin février le label «Gender Equality & Diversity for European & International Standard». Cette certification européenne et internationale vient reconnaître l’action menée par le gestionnaire d’infrastructure pour favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes et la diversité dans le monde du travail. C’est aussi l’occasion d’impulser un nouvel élan pour améliorer, encore, la mixité et la diversité au sein de l’entreprise, et ainsi réaliser les ambitions de SNCF Réseau en la matière : lutter contre le sexisme et les discriminations, recruter davantage de femmes, améliorer les conditions de travail, promouvoir le maintien dans l’emploi et le recrutement des personnes en situation de handicap.

Un réseau SNCF au Féminin, qui fait bouger les lignes. Le réseau SNCF au Féminin, créé en 2012 est aujourd’hui l’un des tout premiers réseaux féminins d’entreprise en France. Présent dans tous les métiers et toutes les branches, il compte plus de 9 000 membres. Il est ouvert à tous les salariés, hommes ou femmes, qui souhaitent s’engager pour faire progresser la mixité, l’innovation, les valeurs de progrès social au service de la performance du groupe. Il déploie de nombreux outils (formations, mentoring, ateliers…) pour développer la culture de l’égalité et combattre les stéréotypes.

Des salariés sensibilisés et formés. Pour favoriser davantage d’inclusion l’entreprise mène des actions de sensibilisation et de formation auprès des salariés et des managers. 80% des Codir des établissements ont participé à des ateliers de sensibilisation aux enjeux de la mixité et de la lutte contre les écarts de comportement. Ces actions portent leur fruit puisque, les baromètres bisannuels conduits depuis 2015, pour mesurer la perception du sexisme auprès des salariés, montrent dans ce domaine des évolutions positives à travers par exemple la réduction significative de remarques ou interpellations inappropriées sur la tenue ou l’apparence, ou encore le manque de disponibilité du fait de contraintes familiales. Une 4ème enquête sera réalisée au second semestre de cette année afin de mesurer la poursuite des progrès enregistrés dans ce domaine.

Des conditions de travail qui s’améliorent. Sur le terrain, de nombreuses actions sont conduites pour améliorer les conditions de travail. Ainsi, la SNCF a été le premier employeur industriel à proposer depuis 2018, une gamme de vêtements de travail spécifiques pour les femmes. Les établissements peuvent commander les tenues directement sur le site du prestataire. Par ailleurs, SNCF Réseau lance une première expérimentation de camionnettes équipées de sanitaires hommes et femmes sur les chantiers, avec l’objectif d’étendre progressivement ce dispositif pour favoriser la féminisation des personnels de chantier.

Afin d’encourager la mise en place des solutions les plus adaptées à leurs spécificités, la SNCF va lancer dans les prochaines semaines des diagnostics dans plusieurs établissements pilotes sur les conditions d’accueil, de travail et d’intégration des femmes.

Accroître la féminisation des métiers de l'entreprise

Aujourd’hui le taux de féminisation de l’entreprise est de 23%, une situation stable par rapport à l’année dernière (22,78%). Si le taux de recrutement des femmes cadres par rapport à l’ensemble des recrutements cadres reste relativement important, avec 34% en 2020, la part des femmes recrutées dans les collèges maîtrise et exécution reste stable à 15,4%. Pour améliorer la féminisation notamment sur les métiers techniques et d’intervention, l’entreprise se mobilise auprès des établissements scolaires pour mieux faire connaître ses métiers, et faire évoluer les stéréotypes.

Ainsi en 2020, elle a réalisé plusieurs campagnes de recrutements destinées spécifiquement aux femmes, qui mettent en avant des portraits de femmes occupant des métiers dits «masculin» comme surveillante de travaux caténaires conductrice de train… Enfin, l’accord en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est en cours de renégociation avec les organisations syndicales.