Publié le

Loger les nouveaux embauchés en Île-de-France

Dès janvier 2019, SNCF s'engage à proposer un logement aux nouveaux embauchés en Île-de-France, un atout différenciant sur le marché de l'emploi.

SNCF garantit l'accès au logement de ses nouveaux embauchés en Île-de-France

Communiqué de presse

Publié le 17 janvier 2019 à 09h20

Près de la moitié des 5 000 embauches annuelles au sein de SNCF se fait en Île-de-France. Dans cette région où il est particulièrement difficile de se loger, l'entreprise souhaite renforcer son attractivité en instaurant une garantie logement.

3 questions à Guillaume Marbach, directeur général de SNCF Réseau Île-de-France

Newsroom : En quoi consiste cette offre logement ? 

Guillaume Marbach : SNCF prend un  engagement fort et inédit à partir de janvier 2019 : proposer un logement à tous ses nouveaux embauchés en Île-de-France  à moins de 20 km de leur lieu de travail et avec un loyer plus attractif que celui du marché de l’immobilier. 

NR : Pourquoi le groupe SNCF a-t-il choisi de mettre à disposition une offre logement spécifique pour les nouveaux embauchés en Île-de-France ? 

G.M : 2018 marque une année record pour le marché de l’emploi en France avec des intentions d’embauche en hausse de 18%. Une bonne nouvelle pour les candidats mais une difficulté pour les recruteurs franciliens, et plus particulièrement pour les maîtres d’ouvrage du Grand Paris qui se disputent les expertises techniques. À titre d’exemple, SNCF Réseau recrute 800 techniciens et ingénieurs pour la seule année 2019 en Île-de-France, principalement dans les domaines du BTP ,de l’électricité, des SI et des télécom.  La nouvelle politique logement de SNCF est donc un avantage compétitif indéniable qui nous permettra de nous démarquer et d’attirer les talents. Elle est aussi la traduction d’un engagement fort de notre groupe en faveur d’un bon équilibre de vie. Car nous en sommes tous convaincus : un collaborateur bien dans sa vie personnelle est un collaborateur efficace.

NR : Quels sont les avantages pour un nouvel embauché de bénéficier d’une telle offre ? 

G.M : Notre politique logement permettra aux nouveaux embauchés d’habiter à proximité de leur lieu de travail. Ou parfois juste d’accepter un emploi en Île-de-France ! Le prix du logement et l’éloignement travail-maison qui en découle sont de nature à dégrader la qualité de vie  de nos collaborateurs et constituent des freins majeurs au recrutement en Île-de-France. SNCF a ainsi souhaité apporter une réponse aux principaux obstacles rencontrés par les candidats dans leur recherche de logement :

  • Des loyers situés sous les seuils moyens de l’Île-de-France et minorés en fonction de la situation personnelle et familiale de chacun
  • Un accès au logement accéléré, l’entreprise s’engageant à fournir au collaborateur un logement dans les 4 mois maximum suivant son arrivée
  • Des gains de temps et d’argent, particulièrement précieux lorsque l’on se trouve accaparé par un nouveau poste !

Une offre complémentaire

Cette offre est proposée en complément de l’offre logement ouverte à l’ensemble des collaborateurs. Le financement de ce dispositif est assuré par un budget spécifique.

Les loyers dépendront de plusieurs paramètres liés à la situation personnelle du collaborateur et/ou de son foyer/ménage. Il pourra se voir proposer un logement du parc social, dont les loyers sont plus attractifs que ceux du parc immobilier libre. Par ailleurs, il pourra également bénéficier des aides publiques (APL, AL) ainsi que d’aides spécifiques de l’entreprise (aide aux nouveaux embauchés en zone tendue en termes de logement) s’il peut y prétendre.

En pratique

Un parcours digitalisé et fluide est mis en place : les échanges sont dématérialisés de la demande à l’envoi des offres en passant par la constitution du dossier. Une application est ouverte aux nouveaux embauchés pour activer l’offre. 

Le collaborateur nouvellement recruté dispose de  6 mois à compter de la date de signature de son contrat pour formuler une demande de logement.

Dès que la demande de logement est validée dans l’outil dédié, une proposition est transmise dans un délai de 72h pour un logement en résidence meublée et dans un délai de 4 mois maximum suivant le dépôt de la demande pour un logement pérenne.

Le collaborateur peut bénéficier de multiples propositions en résidences meublées et de deux propositions supplémentaires maximum en logement social. Il emménagera dans son nouveau logement au plus tard quatre mois après sa demande ou au démarrage de sa formation s’il est dans un logement meublé.