Crédit photo en-tête de page : Ricard Duran Agustí

Ouigo lance sa première ligne à grande vitesse en Espagne

OUIGO a effectué aujourd’hui son voyage inaugural entre Madrid et Barcelone à bord de l’un de ses trains à double étage. La société démarre ses activités en Espagne avec l'intention de garantir à ses utilisateurs la flexibilité d’échange nécessaire ainsi qu’un voyage confortable, en toute sécurité, à partir de 9 euros.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

OUIGO, le nouvel opérateur de lignes à grande vitesse a effectué son premier voyage sur les rails espagnols entre Madrid et Barcelone. Plusieurs personnalités ont assisté à l’inauguration, dont notamment Pedro Saura, Secrétaire d’État au ministère espagnol des Transports, de la Mobilité et des Programmes urbains, Isabel Pardo de Vera, présidente d’Adif, Christophe Fanichet, président directeur général de SNCF Voyageurs, Hélène Valenzuela, directrice générale de OUIGO España, et Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF. Avec cette nouvelle étape, ce projet pionnier en Espagne fait de la libéralisation du transport ferroviaire une réalité dans le pays.

La journée a commencé avec une présentation à la gare de Madrid-Atocha au cours de laquelle sont intervenus plusieurs autorités et représentants, dans le strict respect des mesures sanitaires.
« C’est une grande fierté pour SNCF Voyageurs d’être au rendez-vous de ce moment important pour l’Espagne, et d’être le premier opérateur à faire de l’ouverture du marché de la grande vitesse une réalité en le rendant accessible à tous » a déclaré Christophe Fanichet.
Tous les participants ont pu ensuite découvrir le plaisir de voyager à bord du train à double étage de OUIGO au cours d’un trajet à destination de Barcelone-Sants.

La libéralisation du transport ferroviaire est désormais une réalité

Après huit années de fonctionnement en France, OUIGO y est incontestablement un succès grâce à ses tarifs bon marché, son système d’achat simple et numérique et les valeurs de simplicité et de convivialité associées à la marque.
« Nous avons, pour ce projet, mobilisé le meilleur de nos savoir-faire SNCF. Ouigo Espagne n’est pas un copier-coller de l’offre française, elle répond aux attentes des Espagnols. », précise Alain Krakovitch.

OUIGO effectuera désormais des trajets réguliers à partir du lundi 10 mai sur la ligne Madrid-Barcelone, avec des arrêts à Saragosse et Tarragone (dès l’ouverture des trois lignes) et une offre journalière de 5000 places. Après plus de trois décennies pendant lesquelles les lignes à grande vitesse nationales ont été exploitées par une seule et même compagnie, OUIGO a fait son entrée sur le marché espagnol avec sa propre organisation commerciale, laquelle a déjà contribué, en quelque mois seulement à développer sa popularité : en effet, à certains moments, la société a pu vendre jusqu’à 1 000 billets par heure en proposant de voyager à grande vitesse pour des tarifs dès 9 € seulement.

OUIGO propose 10 trajets journaliers reliant Madrid à Barcelone en seulement 2 heures et 30 minutes et offre des services tels que la restauration du OUIBAR. Un personnel à tout moment disponible prendra soin des voyageurs et s’assurera de leur confort à tout moment.

Les billets OUIGO peuvent tous être personnalisés, avec un prix de base incluant un bagage à main ainsi qu’un bagage cabine et l’option de modifier le bénéficiaire du billet jusqu’à un jour avant le départ. Par ailleurs, pour 9 € supplémentaires, les passagers peuvent acheter l’option OUIGO PLUS qui inclut une offre de divertissements, appelée OUIFUN, et de commodités supplémentaires. La vente de tickets s’effectue sur le site Internet www.ouigo.com/es et sur l’application OUIGO app.

OUIGO, un moyen de transport économique et durable

Malgré la situation économique mondiale complexe que nous traversons actuellement, OUIGO a toujours maintenu son engagement envers l’Espagne, en consacrant plus d’un demi-million d’heures de travail à la préparation des opérations, réaffirmant ainsi sa volonté de prendre part activement à la reprise de la croissance du pays, à travers l’offre de mobilité qu’elle met à disposition des Espagnols.

«Les Espagnols ont toujours montré leur enthousiasme pour le voyage, et OUIGO est présent ici aujourd’hui pour rendre la grande vitesse accessible à tous. Nous sommes également ravis de pouvoir enfin nous lancer sur ce marché et matérialiser notre projet avec un modèle de mobilité tourné vers une expérience plus digitale et plus écologique » s’est félicité Hélène Valenzuela.

Grâce au succès de OUIGO en France depuis 2013 et à ses 40 destinations, plus de 68 millions de personnes ont déjà expérimenté cette façon de voyager, innovante, conviviale et respectueuse de l’environnement. Nos enquêtes démontrent en effet l’intérêt suscité par OUIGO et son rôle moteur dans le développement de la mobilité verte : 1 passager sur 5 n’aurait pas voyagé sans l’existence de OUIGO. SNCF a pour motivation d’offrir à tout le monde la liberté de se déplacer facilement tout en préservant notre planète, ce qui est rendu possible non seulement par OUIGO, mais également par ses trains à grande vitesse emblématiques comme TGV INOUI, Eurostar, Thalys ou TGV Lyria. SNCF a également exploité des lignes à grande vitesse avec la Renfe depuis 2013 comme celles reliant Paris, Toulouse et Marseille à Barcelone et Madrid. Les trains à grande vitesse SNCF relient 300 villes en France et en Europe et assurent le transport de 140 millions de passagers par an, permettant ainsi d’accroître l’utilisation des chemins de fer en remplacement de la voiture ou l’avion et de contribuer activement au développement durable.

OUIGO va permettre de créer 1 300 emplois directs et indirects en Espagne, dont, entre autres, des postes de conducteurs ou de membres d’équipage, du personnel des entreprises de restauration et du personnel de nettoyage. La société offre des contrats à durée indéterminée à 98 % de ses employés ainsi que des formations continues de haute qualité. Elle porte une attention particulière aux métiers du numérique dans toutes ses filières, disposant de compétences de pointe telles que data scientist, web designers ou ingénieurs spécialisés. Elle applique également une politique de diversité et d’inclusion, avec une représentation féminine de 43 % dans un secteur où les femmes occupent généralement 2 à 15 % des postes de travail.

OUIGO maintient le ferme engagement d’offrir ses trajets à grande vitesse au plus grand nombre de voyageurs et de continuer à promouvoir le transport à l’empreinte carbone la plus faible d’Europe, comme il l’a déjà démontré dans d’autres pays grâce. Un train OUIGO génère une empreinte carbone 80 fois inférieure à celle d’un avion et 50 fois inférieure à celle d’une voiture.

Voyager en toute sécurité et confort

Conformément à la situation sanitaire, OUIGO a établi pour l’ensemble de ses lignes un plan de sécurité détaillé qui respecte pleinement toutes les mesures en place liées à la Covid-19 afin de garantir à ses passagers un voyage en toute sécurité, tout confort et sans complication. La société continuera de s’adapter aux décisions prises par les autorités dans ce domaine.

Point nouveau, OUIGO a encore amélioré sa flexibilité dans l’achat des billets pour prendre en compte les restrictions de mobilité actuelles et les incertitudes subsistant à cet égard. Ainsi, OUIGO offre à tous ceux qui souhaitent redécouvrir le plaisir de voyager sans inquiétude la possibilité, jusqu’à la date prévue de levée de l’état d’alerte, d’échanger leurs billets sans frais additionnels pour n’importe quelle autre date avant le 11 décembre 2021. De plus, OUIGO propose également, indépendamment de la situation sanitaire, une option FLEX pour 7 € supplémentaires, permettant aux passagers de changer leurs billets autant de fois qu’ils le souhaitent jusqu’à trente minutes avant le départ.

À compter du 10 mai, les voyageurs pourront monter à bord des trains à grande vitesse OUIGO reliant Madrid à Barcelone avec des arrêts à Saragosse et Tarragone à partir de 9 €. La société prévoit également de poursuivre son développement en Espagne et d’offrir jusqu’à 30 000 places par jour et des trajets en moins de 2 heures et demie sur de prochaines lignes à destination de Valence, Alicante, Cordoue, Séville et Malaga.

Ouigo se lance en Espagne

Ouigo Espagne : les premiers voyageurs témoignent