Crédit photo en-tête de page : Sylvain Cambon

La première autoroute ferroviaire en Espagne

La 5e autoroute ferroviaire opérée par VIIA et Lorry-Rail est inaugurée ce 19 février. Cette nouvelle ligne relie Barcelone à Bettembourg (Luxembourg). C'est la première autoroute ferroviaire au départ l'Espagne et que des semi-remorques y sont chargés sur des trains.

Publié le

Lancement du nouveau service d’autoroute ferroviaire Barcelone - Bettembourg

Communiqué de presse

Publié le 19 février 2019 à 09h39

Lorry Rail, filiale commune du groupe SNCF, des CFL et de Lohr Industries, lance ce 19 février 2019 l’exploitation d’une nouvelle ligne reliant le terminal intermodal de Barcelone Can Tunis au terminal intermodal de Bettembourg (Luxembourg).

Au lancement de cette ligne, 5 allers-retours hebdomadaires sont proposés entre Barcelone et Bettembourg sur une distance de 1 219 km. Un aller-retour supplémentaire sera ajouté dès avril 2019. 

Le service, ouvert aux remorques de type P400 et aux containers permet d’économiser environ 1 tonne de CO2 par remorque et par voyage, ce qui équivaut sur une année à une économie de 23 070 tonnes de CO2. 22 090 camions pourraient être transférés de la route vers le rail grâce à cette liaison.

Consulter le site de VIIA

Entretien avec Thierry Le Guilloux, Président de VIIA

Newsroom : Pourquoi lancer une nouvelle autoroute ferroviaire depuis et vers l’Espagne ?

Thierry Le Guilloux : L’exploitation du Nord de l’Europe vers l’Espagne est une de nos spécialités. Aujourd’hui, nous opérons 3 allers-retours quotidiens entre Bettembourg et le Boulou. Les demandes du marché en hausse nous ont incités à mettre en place une quatrième rotation. Le site du Boulou étant proche de la saturation, il était nécessaire d’augmenter la capacité et de prolonger le parcours jusqu’à Barcelone. Il s’agira principalement de transporter des semi-remorques mais aussi quelques containers.

Du fait des spécificités des infrastructures espagnoles, ce train réalisera un arrêt à Perpignan afin d’y ajouter une dizaine de wagons pour optimiser le remplissage du train. Ces convois roulent à 100km/h au lieu de 120km/h sur les réseaux français et luxembourgeois pour être plus lourd et plus long (2300 tonnes, 850 mètres).

Pour cette nouvelle ligne, l’objectif est dans 5 ans de faire circuler 8 trains par jour vers Barcelone mais aussi 6 trains par jour pour le terminal du Boulou.

NR : Quel bilan dressez-vous de l’activité des autoroutes ferroviaires ces derniers mois ? Quelles sont les perspectives ?

T.L.G : Le bilan est positif et la croissance est significative. Les clients nous suivent sur cette technique de transport multimodal et apprécient nos services adaptés aux chauffeurs routiers. Nous connaissons un début d’année satisfaisant. Par exemple, les 3 allers-retours Bettembourg-Le Boulou sont chargés en moyenne à 93%. Ce qui confirme la nécessité d’augmenter la capacité.

Sur la ligne Calais-Le Boulou, un arrêt sera réalisé dans les prochaines semaines à Mâcon pour les parcours de et vers la Grande Bretagne et l’Espagne afin de desservir les régions Bourgogne, Rhône-Alpes et la Suisse.

NR : Est-ce qu’une 6ème autoroute ferroviaire est à l’étude ou en projet ?

T.L.G : Une liaison Paris-Barcelone à partir de 2022 est à l’étude. Il s’agit du projet Multimodal Route connecting Barcelona to Paris. La mise en œuvre d’une telle infrastructure est longue. Cette étude est subventionnée à 50% par l’Union Européenne.

Inauguration de l'autoroute ferroviaire Barcelone-bettembourg

Communiqué de presse

Publié le 19 février 2019 à 09h45

Créée en 2012 par SNCF Logistics, VIIA, propose une offre inédite d’acheminement des marchandises, réinventant ainsi le fret ferroviaire en Europe. SNCF Logistics est le 1er transporteur et logisticien français et 4e européen.