Publié le

Première pierre au technicentre d'Hellemmes

Aujourd'hui, la construction du nouvel atelier du plus grand technicentre industriel SNCF de France est lancée. Sa mise en service est prévue en septembre 2019.

Télécharger le communiqué de presse

Nouvelle étape pour le technicentre d'Hellemmes : la construction d’un nouvel atelier de 26 300 m² composé d’une halle industrielle et d’un bâtiment tertiaire. Conçu par AREP, bureau d’études pluridisciplinaire et filiale de SNCF, le projet sera réalisé par la société Ramery bâtiment sous la maîtrise d’ouvrage de SNCF Immobilier.

Modulaire, flexible, connecté, le nouvel atelier accueillera des capacités industrielles et d’ingénierie, ainsi qu’un laboratoire d’innovation digitale en étroite interaction avec l’écosystème local (pôles de compétitivité, centres de recherche, universités, start-ups…). Certifié Bâtiment à Energie Positive, il intègrera une centrale photovoltaïque de 8 000 m² (1,6 MWc) en toiture, en ligne avec les engagements pris par SNCF dans le cadre du "plan solaire" lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Ce projet entre dans le programme stratégique "Usine du Futur" de SNCF. Le technicentre d'Hellemmes s’est engagé dans une démarche de modernisation de son outil de production pour améliorer son efficacité opérationnelle et répondre aux défis de la flexibilité, de la digitalisation, de la performance environnementale et de la qualité de vie au travail.
 

Chiffres clés du projet

  • 37,2 millions d'euros d'investissements immobiliers (dont 35,4 M d'euros consacrés au bâtiment et 1,8 M d'euros à la centrale photovoltaïque)
  • 20 millions d'investissements dans les processus industriels
  • 3 hectares fonciers
  • 24 000 m² d'ateliers 
  • 2 300 m² de locaux tertiaires
  • 1 000 collaborateurs (dont 840 opérateurs industriels et 160 en ingénierie
  • 3 unités spécialisées : 2 pour la rénovation et la modification du matériel et 1 pour la maintenance de pièces
  • 1 pôle d'ingénierie du matériel 
  • un 574 industriel1
  • 27 000 pièces réparées par an

1- Les 574 sont des lieux physiques qui rassemblent les équipes projets digitaux du groupe SNCF, des incubateurs avec des startups et des centres d’expertise. 

Technicentre industriel d'Hellemmes : pose de la 1e pierre du nouvel atelier

Communiqué de presse

Publié le 27 novembre 2018 à 14h21

Pour suivre l’évolution des marchés et répondre aux demandes de ses clients, le technicentre industriel d’Hellemmes se transforme. Engagé dans une démarche d’innovation, il se prépare à devenir un pôle d’excellence de nouvelle génération grâce à la construction d’un nouvel atelier.

Vidéo : Le technicentre d'Hellemmes : l'usine du futur