Crédit photo en-tête de page : Cyril Chigot

En Centre-Val de Loire, 32 nouvelles rames Omneo Premium et un centre de maintenance dédié

Le 25 août 2020 a eu lieu la circulation inaugurale du premier des 32 nouveaux trains Omneo Premium commandés par la Région Centre-Val de Loire. La première pierre de leur futur centre de maintenance orléanais a également été posée.

Mis à jour le

Lecture 5 min.

À la suite d’un accord signé en 2017 avec l’État, la Région Centre-Val de Loire est devenue le 1er janvier 2018 l’autorité organisatrice des lignes Paris-Orléans-Tours, Paris-Bourges-Montluçon et Paris-Montargis-Nevers. Ces anciennes lignes Intercités ont alors été intégrées au réseau de mobilité interurbaine (dit «Rémi») de la Région, et baptisées «Rémi Express».

32 rames Omneo Premium livrées d'ici fin 2022

Dans le cadre de ce transfert, la Région a obtenu un financement de l’État de 480 millions d’euros, dont 460 ont permis de financer l’achat de 32 nouvelles rames de type Omneo Premium construites par Bombardier.

La première d’entre elles a fait l’objet d’une circulation inaugurale entre Orléans et Blois, le 25 août 2020, en présence du président de la Région, François Bonneau, du président-directeur général de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, du directeur général adjoint de la SNCF en charge des Territoires, Frank Lacroix, ainsi que de représentants de l’État, de collectivités territoriales et de Bombardier. Les nouveaux trains, produits à Crespin (Nord) viendront remplacer d’ici fin 2022 les actuelles rames tractées Corail.

Un centre de maintenance dédié à Orléans

Pour assurer la maintenance de ce nouveau matériel, la Région a décidé de financer à hauteur de 70 millions d’euros (dont 20 apportés par l’État) la construction d’un nouveau technicentre à Orléans, sur le site dit de «Québec». Sa localisation permettra de poursuivre l’amélioration de la production sur les lignes Rémi Express. Le 25 août, Jean-Pierre Farandou et Frank Lacroix ont participé aux côtés des autorités régionales à la pose de la première pierre de cet atelier, dont l’exploitation sera assurée par 60 agents SNCF à partir de l’automne 2022.

Dans le cadre de la construction, confiée principalement à des entreprises locales, 11 150 heures de travail sont prévues en emploi solidaire ou en insertion. L’empreinte carbone du chantier sera minimisée par la création sur site d’un merlon réalisé grâce au traitement et au recyclage des gravats et terres issus du chantier.

Les Omneo Premium de Centre-Val de Loire en quelques données-clés

  • Des trains aptes à rouler à 200 km/h ;
  • 370 places assises par rames, soit plus de 1 100 places pour une composition de trois rames ;
  • Pour les voyageurs, des sièges dotés d’une tablette et d’une table, d’une liseuse et de prises électriques et USB ;
  • Dans chaque rame, un espace adapté aux personnes à mobilité réduite et neuf emplacements pour vélos ;
  • À l’horizon du déploiement de l’ensemble de la flotte, les services à bord comprendront l’information en temps réel et multimodale, la possibilité de réserver sa place à l’avance ainsi que l’accès à Internet par wifi.

Le futur centre de maintenance d'Orléans-Québec en quelques données-clés

  • Une superficie de 6 700 m;
  • Un bâtiment principal d’une longueur de 142 m abritant un atelier couvert de quatre voies de 110 m chacune pour les opérations de maintenance proprement dites ;
  • Un faisceau de six voies électrifiées en extérieur, permettant la desserte de l’atelier et le remisage extérieur des rames ;
  • Une voie couverte de lavage technique permettant également le nettoyage des tags ;
  • Une «station-service» pour les opérations logistiques (alimentation des sablières permettant une meilleure adhérence au rail ou en liquide lave glace, vidange des WC, machine à laver et locaux annexes).