Crédit photo en-tête de page : Maxime Huriez

SNCF engagé pour l'environnement

Pleinement intégré à la stratégie du Groupe, l’engagement sociétal de SNCF est au cœur de sa raison d’être: apporter à chacun la liberté de se déplacer facilement, en préservant la planète. Le Groupe SNCF a publié son rapport d'Engagement sociétal d'entreprise (ESE). Focus sur quelques actions emblématiques menées par l'entreprise.

Télécharger le rapport ESE 2018

Publié le

Une entreprise citoyenne, moteur de la transition écologique des mobilités

Communiqué de presse

Publié le 25 juin 2019 à 10h30

Face à l'urgence climatique, le ferroviaire est devenu un atout majeur pour la transition écologique. Le Groupe SNCF a une double ambition : renforcer sa contribution à l'atteinte de l'objectif Zéro Emission Nette à 2050 et poursuivre la réduction de son empreinte environnementale.

Vidéo : Le recyclage des voies : rail, ballast et traverses

La qualité de l’air dans les gares souterraines franciliennes

Depuis 2015, SNCF conduit avec Airparif une étude de mesure de la qualité de l’air dans les gares souterraines franciliennes. L’objectif est de trouver des solutions pour réduire le niveau des particules fines résultant essentiellement de phénomènes mécaniques liés au freinage des trains.

Les premières solutions envisagées sont d’optimiser la ventilation des gares et d’intervenir sur le traitement de l’air. Pour cela, une expérimentation a été lancée le 27 mai pour une durée de 3 mois. Retenue par appel à projets, la solution proposée par Air Liquide va être testée dans la station SNCF "Avenue Foch" sur la ligne du RER C. Il s’agit de filtrer, par un procédé d’ionisation positive, l’air puisé à l’intérieur de six armoires sur les quais de la gare. La solution de Starklab sera également expérimentée dans la même station en septembre. Dans ce cas, la start-up mise sur un procédé de filtration des particules par voie liquide.

Ces expérimentations seront évaluées par Airparif, l’organisme français agréé pour la surveillance de la qualité de l’air en région Île-de-France. L'exploitation des données et l’interprétation des résultats seront dévoilés en décembre 2019.

Ces expériences sont possibles aujourd’hui grâce à l’adoption en 2016 du plan "Changeons d’air" par la région Île-de-France. Un dispositif de soutien inédit à des projets pour améliorer la qualité de l’air dans les espaces souterrains des transports en commun a été mis en place : "Innovons pour l’air de nos stations".

Consulter le site Transilien pour en savoir plus

Inauguration de la ferme solaire de Surdon

Une centrale photovoltaïque de 17 hectares a été inaugurée le 21 juin à Surdon (Orne). Construite sur un ancien site ferroviaire, elle illustre la capacité de transformation du foncier SNCF et les engagements du groupe en faveur de l’énergie solaire.

En service depuis le printemps 2018, cette centrale est appelée à produire plus de 7 millions de KWh d’électricité renouvelable par an, soit la consommation annuelle hors chauffage de la moitié des foyers de la communauté de communes des Sources de Orne. L’électricité produite sera vendue au groupe EDF pendant 30 ans.

C’est en 2013 qu’avaient démarré les premières réflexions sur le devenir du site après sa fermeture quelques années plus tôt. Il avait en effet accueilli pendant plus d’un siècle une activité de traitement de traverses en bois, avant d’être démantelé.

La création de la ferme solaire de Surdon s’inscrit également dans la démarche de développement durable du groupe, concrétisée notamment par les engagements pris en juillet 2018 dans le cadre du plan de libération solaire "Place au soleil" :

  •  sur le foncier nu, recenser les friches ferroviaires susceptibles d’accueillir des projets solaires et favoriser le déploiement de ces projets sur les terrains éligibles (près de 100 hectares en 5 ans)
  • sur le foncier bâti, poursuivre les projets déjà engagés dans les technicentres industriels, équiper progressivement les bâtiments tertiaires et envisager systématiquement le solaire pour toute opération importante de construction, de réhabilitation ou d’extension

SNCF Immobilier s'engage

Portant l’engagement du groupe en faveur de l’énergie solaire, SNCF Immobilier s’est engagé auprès des pouvoirs publics à :

  • recenser les fonciers éligibles à des projets solaires d’une surface minimum de 2 hectares
  • déployer des projets photovoltaïques sur les terrains identifiés
  • développer l’autoconsommation sur les bâtiments SNCF en poursuivant les projets engagés et en étudiant systématiquement leur potentiel sur les projets de construction, de réhabilitation ou d’extension

Vidéo : La Boutique Eco

Le train c'est :

  • Moins de 1% des émissions de gaz à effet de serre (GES) des transports pour 10% des voyageurs et des marchandises
  • 25 fois moins de GES émis par un voyageur en train que seul dans sa voiture
  • 80 000 tonnes CO2 évitées en 2018 grâce aux autoroutes ferroviaires