Crédit photo en-tête de page : DR

Au technicentre de Rennes, on recycle les TGV

Quelle est la trouvaille la plus surprenante faite par les agents en désossant l'intérieur de la rame 389 ? Les bâtis de sièges ou encore le volant du conducteur peuvent-ils resservir lorsque la rame est radiée, après avoir parcouru 12 millions de kilomètres ? Les agents du site de la Janais, rattaché au technicentre de Rennes, répondent en images.

Publié le

Lecture 2 min.

La récupération des pièces, un métier d'avenir

Les opérations de récupération de pièces ont lieu dans le cadre du prolongement de 28 rames TGV Atlantique en bon état. Pour poursuivre leur parcours, les rames ont besoin de nouveaux jeux de pièces qui ne sont parfois plus produites ou qui coûteraient très cher à fabriquer. En les récupérant, les agents épargnent ainsi leur coût mais aussi l’énergie nécessaire à leur production. C’est un cercle vertueux.

Reportage en vidéo auprès des agents du technicentre de Rennes, bien échauffés.

Au technicentre de Rennes, on recycle les TGV