Crédit photo en-tête de page : SNCF

La mobilité des femmes sous les projecteurs

"Des femmes dans le train de la réussite", c’était le thème du deuxième rendez-vous des "Rencontres TGV INOUI" organisé à Bordeaux ce jeudi par la SNCF et Sud Ouest.

Publié le

Au programme : discussions autour de la mobilité des femmes. Cette seconde édition a réuni des femmes actrices de l’économie du territoire et clientes de TGV INOUI, ainsi que Gwendoline Cazenave, directrice de l’axe Atlantique, dans le salon Grand Voyageur de la gare de Bordeaux Saint-Jean. L’objectif était d’échanger sur ce qu’apporte l’arrivée du TGV Bordeaux - Paris en 2h04 dans leur quotidien.

Un éclairage chiffré sur la mobilité des femmes a d’abord été réalisé :

  • 53% de clientes dans le TGV
  • 40% de clientes sont en déplacement professionnel
  • 28% des Grands Voyageurs Le Club sont des femmes

Chacune a ensuite évoqué son expérience avec émotion. Elles sont unanimes sur le fait que le temps de parcours réduit leur permet de se déplacer plus souvent vers la capitale. La fréquence de leurs voyages ainsi augmentée a permis de développer leur business.
Il est également plus facile de réaliser l’aller-retour sur la journée et d’associer les contraintes professionnelles et familiales.
Lors de ces voyages, elles ont également retrouvé du temps pour travailler bien sûr mais aussi reprendre la lecture ou d’autres loisirs possibles à bord. Karine Da Silva, co-dirigeante associée de l’entreprise Ex Nihilo située à Bassens, a d’ailleurs confié que "l’idée de créer une entreprise est venue lors d’un voyage en TGV".
L’assemblée a aussi participé aux discussions sur notamment l’existence de la journée internationale des droits des femmes et sur le réseau SNCF au Féminin. Les participants ont été séduits par l’engagement de SNCF dans ce réseau.

La première édition des "Rencontres TGV INOUI" avait eu lieu le 20 décembre 2018 avec la présence du philosophe Raphaël Enthoven. Une centaine de participants avait tenté de répondre à la question  "Est-ce qu’on progresse quand on innove ?".
Ces rencontres sont organisées sous un format afterwork. Il s’agit d’un moment d’échange et de partage entre les dirigeants de l’axe Atlantique, les personnalités locales et les clients sur des thèmes liés à la nouvelle mobilité suite à l’arrivée de la LGV Paris-Bordeaux.

Deux autres rencontres sont programmées cette année et ce concept pourrait également se développer à Nantes et à Rennes.