Crédit photo en-tête de page : Droits réservés

Geodis réaffirme sa stratégie de conquête

C’est à Rotterdam (Pays-Bas), le plus grand port industriel d’Europe, que s’est tenue fin janvier la convention annuelle des managers Geodis. L’occasion de faire le point sur les réalisations de ces dernières années et les priorités stratégiques à l’horizon 2023.

Publié le

Ce séminaire a d’abord été l’occasion de partager le bilan du plan de transformation et de croissance, Ambition 2018. Lancé en 2014, celui-ci a permis à Geodis de développer une dynamique de croissance, en améliorant ses marges et sa capacité d’investissement. Geodis a aussi diversifié ses clients et ses implantations géographiques (l’entreprise est présente directement dans 67 pays), afin de réduire les risques. Malgré des situations très différentes selon les continents et un léger ralentissement sur le marché français, tous les pays et toutes les lignes métiers ont contribué à la croissance du groupe l’an dernier. Le chiffre d’affaires (CA) a atteint 8,2 milliards d’euros en 2018, en progression de 4%. La marge opérationnelle s’établit à 337 millions d’euros, en progression de 46 millions d'euros par rapport à 2017.

À Rotterdam, des dirigeants des clients les plus importants de Geodis – tels Apple, Porsche ou CDiscount - ont réaffirmé, au travers de leurs témoignages, la confiance accordée au premier logisticien français. Ils ont salué les progrès accomplis en termes de qualité de service et de relation Client, tout en précisant leurs attentes pour les années à venir, avec trois maîtres-mots : flexibilité, excellence opérationnelle et innovation.

Le plan stratégique Ambition 2023

Le nouveau plan stratégique Ambition 2023 confirme les ambitions de Geodis. Dans un marché logistique mondial qui devrait croître de 5% par an dans les cinq ans à venir, Geodis se fixe l’objectif d’une croissance organique de son CA de l’ordre de 20%, et de multiplier sa marge opérationnelle par près de 2 (1,7) d’ici à 2023. Les scénarios incluant des acquisitions sont encore plus ambitieux.

Les principaux axes de développement sont :

  • La création de valeur et la croissance sur le cœur de métier. "On ne gagnera pas la croissance en bradant le prix, mais en apportant plus de valeur aux clients, en tenant compte des spécificités de chaque segment de marché", a rappelé Marie-Christine Lombard, présidente du directoire de Geodis. Le focus sera mis sur les flux États-Unis - Europe - Asie, avec une attention particulière portée au développement aux États-Unis, en Chine, en Allemagne et en France.
  • La croissance externe. Geodis entend consolider ses positions grâce à une politique d’acquisitions ciblées sur les marchés "régionaux". Le groupe vise des entreprises dont les activités s’inscrivent en complémentarité de celles déjà développées. Le challenge : réussir l’intégration des futurs nouveaux collaborateurs aussi bien que cela a été fait pour les 8 000 salariés de l’opérateur américain OHL, acquis en 2015.

  • Les nouveaux projets et l’innovation. Geodis mettra l’accent sur l’innovation au service du e-commerce, de la logistique urbaine, et le digital mobilisera 50% des investissements sur la période. Upply, la place de marché 100% digitale de Geodis permet déjà aux chargeurs de comparer de manière instantanée les tarifs de dizaines de milliers de lignes de transports. Dans les prochains mois, Upply élargira son offre grâce à de nouvelles fonctionnalités, permettant notamment aux utilisateurs de vendre et d’acheter des capacités sur plusieurs modes de transport.

    En savoir plus sur Upply