Crédit photo en-tête de page : DR

Vallée de la Roya : les équipes SNCF Réseau en première ligne

Confinement ou pas, sur la ligne Nice-Breil-Tende, les équipes de SNCF Réseau de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur travaillent 7 jours sur 7 depuis le passage, le 2 octobre dernier, de la tempête Alex.

Mis à jour le

Lecture 2 min.

Après Alex, la mobilisation des équipes SNCF Réseau a permis de rétablir en quelques jours les circulations acheminant voyageurs, vivres et matériel jusqu’à Fontan-Saorge, puis jusqu’à Saint-Dalmas-de-Tende. Depuis, kilomètre après kilomètre, les agents de l’Infrapôle, de l'Infralog et ceux du Groupe NGE travaillent jour et nuit pour effectuer les travaux sur la voie et ses installations, sécuriser les ouvrages d’art, et permettre la réouverture de la ligne jusqu’à Tende en toute sécurité, et dans les meilleurs délais.

Mais la violence des intempéries a par endroits rendu les pentes instables aux abords des voies, et la conduite des différents chantiers nécessite une vigilance permanente. C’est par exemple le cas quelques kilomètres avant Fontan, au niveau du mur à Arcatures, que les équipes sont en train de consolider et où les circulations s’effectuent aujourd’hui au pas : le talus sur lequel repose cet ouvrage de grande hauteur est fragile et les capteurs et autres relevés topographiques ont révélé que l’ouvrage est descendu de 14 mm ces derniers jours. La côte d’alerte, fixée à 20 mm, pourrait être atteinte rapidement. C’est pourquoi SNCF Réseau a dû prendre hier la décision de suspendre à nouveau, à compter de ce samedi, la circulation des trains entre Fontan et Saint-Dalmas. En parallèle des opérations de renforcement de l’ouvrage, que les agents effectuent le plus souvent encordés, des travaux d’enrochement supplémentaires sont nécessaires pour bloquer le talus au pied. Ils devraient durer environ trois semaines, en travaillant 7j/7 et 24h/24.

Sur le long chemin de la réouverture complète de la «ligne de vie» des habitants de la Roya, c’est une étape de plus à franchir pour les équipes SNCF Réseau. 

Vallée de la Roya : pas de répit pour les équipes SNCF Réseau