Crédit photo en-tête de page : Droits réservés

Voyage avec Mon Copilote

Dans le cadre du Mois parisien du handicap du 1er au 30 juin 2019, l’entreprise Mon Copilote anime des actions concrètes dans les grandes gares parisiennes avec le soutien de la Direction de l’Accessibilité SNCF.

Publié le

Mon Copilote est une plateforme internet qui met en relation des particuliers souhaitant partager des trajets notamment avec des personnes à mobilité réduite. Ces dernières peuvent être accompagnées dans leurs voyages plus ou moins longs quel que soit le type de transport. 
"J’accompagnais ma sœur jumelle handicapée lors de voyages en train. En constatant tous les voyageurs présents à bord, je me suis dit qu’au moins l’un d’entre eux pouvait lui tenir compagnie durant le trajet à ma place. C’est de là que l’idée m’est venue" relate Anne Keisser, co-fondatrice de Mon Copilote.

Le vendredi 7 juin, l’entreprise s’est faite connaître auprès des voyageurs sur un stand à la gare de Paris-Austerlitz. Forte d’une communauté de 2000 membres, elle est implantée dans les agglomérations de Clermont-Ferrand, de Pau et de Sénart pour des déplacements quotidiens. Elle gère également des trajets ponctuels dans toute la France voire à l’international. "Par exemple, il y a une proposition pour un accompagnement jusqu’en Tunisie" note Frédéric, en charge des trajets chez Mon Copilote. 
Il était d’ailleurs possible de se proposer comme pilote ou copilote en s’inscrivant directement auprès des animateurs. Ces derniers ont profité de cette journée pour sensibiliser au handicap.

Pour comprendre le besoin des personnes en situation de handicap d’être rassurées au cours de leurs déplacements, Mon Copilote a lancé un jeu concours. En effet, les participants expérimentent la mobilité d’une personne en situation de handicap en gare : le but est de trouver le point d’accueil PMR de la gare depuis le stand, en se déplaçant soit en fauteuil roulant, soit avec un bandeau aux yeux et une canne blanche à la main. 
C’est un moyen de "se mettre en situation pour changer sa vision du handicap" affirme Anne. "C’était vraiment impressionnant, je n’avais aucun repère visuel ce qui rendait la tâche compliquée. Je comprends mieux les difficultés des personnes aveugles" ajoute Paul, un voyageur ayant joué au concours.

Présence du stand Mon Copilote en gare :

  • À la gare de Paris-Montparnasse le 14 juin de 14h à 18h avec la représentation d'une danseuse professionnelle en fauteuil
  • À la gare de Saint-Lazare le 28 juin de 14h à 18h avec des professionnels qui proposeront des séances de massage