Publié le

Les voyages de Jack London en gare de Bordeaux Saint-Jean

L’exposition organisée par le musée d’Aquitaine sur Jack London fait escale en gare de Bordeaux Saint-Jean : jusqu’au 2 décembre, venez découvrir les photographies du voyage de l’auteur de « Croc-Blanc » dans le Pacifique sud, il y a plus d’un siècle.

Jack London en vedette

Faites un voyage dans le temps en venant découvrir l’exposition photo que la gare de Bordeaux-Saint Jean consacre à Jack London, auteur de nombreux romans, dont « Croc-Blanc » et « L’Appel de la forêt », mais également aventurier.

Pas moins de 40 photographies en grand format issues de la collection personnelle du célèbre écrivain américain sont, en effet, accrochées jusqu’au 2 décembre dans le Hall 1 et dans les trois espaces d’attente de la gare.

Une escapade dans les îles des mers du Sud

C’est en 1907 que Jack London décide de naviguer à bord de son voilier, le « Snark » afin de marcher sur les traces de ses écrivains préférés, Robert Louis Stevenson et Herman Melville. Pendant deux ans, l’écrivain voyageur, accompagné de son épouse et d’un équipage de marins amateurs, explore les îles du sud du Pacifique : Hawaï, les îles Marquises, Tahiti, Fidji, Samoa, Vanuatu et les îles Salomon.

En marge de l’exposition au musée d’Aquitaine

Cet événement est organisé par SNCF Gares & Connexions en marge de l’exposition « Jack London dans les mers du Sud », à découvrir au musée d’Aquitaine jusqu’au 2 décembre également.

Outre des photographies prises par l’écrivain, le public peut y découvrir des documents exclusifs et des objets rapportés de son périple.

Une sélection d’œuvres d’art océaniens prêtées par des musées du monde entier ainsi que des films historiques et ethnographiques viennent compléter cette exposition construite autour des étapes chronologiques du voyage de Jack London.

En savoir plus sur l’expo au musée d’Aquitaine

En savoir plus sur Gares & Connexions