Crédit photo en-tête de page : SNCF

À la (re)découverte de la Cité du Train avec Blumenlab

Avec l’Incubateur du patrimoine, la SNCF accompagne 3 startups qui expérimentent des solutions innovantes de valorisation du patrimoine. Premier arrêt à la Cité du Train-Patrimoine SNCF à Mulhouse, où se prépare une exposition virtuelle grâce à un système développé par Blumenlab.

En savoir plus sur l’Incubateur du patrimoine

Mis à jour le

Lecture 3 min.

Blumenlab a développé IMRSIVO, un outil informatique permettant de créer des visites virtuelles à partir d’images recueillies avec une caméra 360°. Avec cette plateforme, la startup souhaite rendre autonomes les professionnels de la culture en leur permettant de produire aisément ce type d’expériences immersives.

La startup, qui a réalisé plusieurs visites pour la SNCF à l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2020, teste maintenant cette solution SaaS (acronyme anglais de « logiciel en tant que service ») avec les équipes de la Cité du Train.

Une exposition insolite et un anniversaire

L’objectif est de produire une exposition virtuelle pour célébrer le cinquantième anniversaire du musée. Accessible sur Internet dès le 12 juin prochain, elle donnera à voir une sélection des collections du site. Des images alimenteront aussi SAM!, l’application de visite des musées de l’agglomération mulhousienne.

« Nous souhaitons proposer des contenus aux visiteurs qui ne connaissent pas encore le musée, explique Mathilde Buaillon, cheffe de projet en charge de la conservation. Mais nous voulons aussi permettre à ceux qui le connaissent de le redécouvrir. C’est également un moyen de monter à bord de matériels inaccessibles au public pour des raisons de sécurité ou de conservation ».

De multiples applications

Dans le cadre de cette expérimentation, les équipes de Blumenlab et de la Cité du Train ont tenu des ateliers en commun pour permettre aux équipes du musée de se familiariser avec la plateforme ainsi que de commencer à rédiger le récit de la future exposition. Mathilde Buaillon précise : « Au-delà de sa vision technique, Blumenlab nous a apporté un regard neuf sur nos collections et a pu nous donner des conseils sur les scenarii de notre exposition. »

Facile à prendre en main et pratique au quotidien, la caméra 360° a trouvé d’autres usages que la conception de l’exposition, tels que les inventaires dans les coulisses du musée. « Les outils proposés par Blumenlab présentent aussi un intérêt dans le cadre de nos services de location d’espaces. Nous pourrons offrir une visualisation des salles et des trains ainsi que des installations techniques qui y sont disponibles », ajoute Julien Prodorutti, responsable marketing, communication et développement. Un atout supplémentaire pour renforcer l’attractivité du plus grand musée ferroviaire d’Europe et de son territoire.

Accédez au site de Blumenlab