Crédit photo en-tête de page : Shutterstock

Gare de Limoges : des dons par QR code pour rénover des boiseries Art déco

Avec l’Incubateur du patrimoine, la SNCF accompagne 3 startups qui expérimentent des solutions innovantes de valorisation du patrimoine. Second arrêt en gare de Limoges-Bénédictins, qui va restaurer et retrouver son ensemble Art déco grâce au système de dons par QR code conçu par la startup TIPSmeee.

En savoir plus sur l’Incubateur du patrimoine

Mis à jour le

Lecture 3 min.

Après Blumenlab, découverte de TIPSmeee, une des trois startups à bénéficier d’un accompagnement et d’un accès à un terrain d’expérimentation SNCF dans le cadre de l’Incubateur du patrimoine. TIPSmeee, jeune fintech1 française, permet au public de faire facilement un don par smartphone grâce à un QR code lisible sans application.

La startup promet ainsi une expérience de dons innovante grâce au système de paiement Apple Pay, et permet aussi les versements par carte bancaire. Une innovation qui sera expérimentée à Limoges dans le but de collecter des fonds pour la restauration d’un ensemble Art déco qui ornait la gare des Bénédictins jusqu’en 1979.

Campagne large et limitée dans le temps

Michael Mouque, co-fondateur de TIPSmeee, revient sur la genèse de l’innovation : « La solution a initialement été conçue pour le versement de pourboires, mais nous nous sommes aperçus que les associations avaient, elles aussi, des problématiques de collecte de dons ». Un premier essai a lieu en Alsace avec une association se consacrant à la restauration d’un château. Un panneau d’affichage permanent à l’entrée du site, situé sur un chemin de randonnée très fréquenté, a démontré le fonctionnement du système. « À Limoges, nous allons pouvoir l’expérimenter dans le cadre d’une campagne de collecte de plus grande ampleur et sur une durée réduite », précise Michael Mouque.

42 ans après...

Œuvre d’artistes locaux réputés, l’ensemble à rénover se compose de monumentales boiseries dessinées par l’architecte Louis Brachet2, encadrant une carte touristique du Limousin peinte par l’auteur des vitraux de la gare, Francis Chigot, et surmontée d’une frise de carreaux en porcelaine de Camille Tharaud.

En 1979, alors que des travaux ont lieu en gare, l’ensemble est sauvé par un cheminot, qui charge l’ensemble sur un wagon dévoyé et garé à Saint-Léonard-de-Noblat, à l’est de Limoges. Là, le musée Historail, inauguré en 1988, le met en réserve.

En 2019, le projet de restauration est lancé à l’instigation du Musée et de la Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine. Cette initiative reçoit le concours de la SNCF, dans la perspective de remettre en place cet ensemble, protégé au titre des monuments historiques, et qui témoigne des aménagements d’origine de la gare.

Après plus de trente ans, les boiseries ont été de nouveau dévoilées à Limoges le 11 mars dernier, en présence du préfet de la Haute-Vienne et de la presse.

Un QR code pour chaque corps de métier

Parallèlement, TIPSmeee et les équipes de la SNCF travaillent sur le dispositif de communication et les visuels de la campagne de collecte de dons, qui seront affichés avec le QR code. Et notamment, en gare de Limoges-Bénédictins. « À chaque corps de métier impliqué dans la rénovation de l’ensemble sera associé un QR code différent », précise Michael Mouque. Les prochaines étapes  ? La définition de la période de la campagne et des lieux précis d’affichage, ainsi que la recherche de partenaires institutionnels dans le but d’amplifier la campagne.

Accédez au site de TIPSmeee

1 Startup fournissant des services financiers grâce à des solutions innovantes.

2 Auteur entre autres de la gare de Néris-les-Bains, dans l’Allier, monument historique comme la gare de Limoges.