Crédit photo en-tête de page : Maxime Huriez / SNCF

Guillaume Pepy

De 2008 à 2019, l’essor à l’international

Sa présidence est l’une des plus longues qu’ait connue notre groupe ferroviaire : 11 ans à la tête de SNCF. Elle fait suite à une carrière au sein de l’entreprise durant laquelle il a dirigé les Grandes Lignes, puis les activités Voyageurs, avant d’être nommé directeur général exécutif du Groupe en 2003 par Louis Gallois. 

Au cours de ses deux mandats, Guillaume Pepy a transformé SNCF en un véritable groupe mondial, un acteur majeur de tous les services de mobilité. Le chiffre d’affaires réalisé à l’international est ainsi passé de 10% à sa prise de fonction en 2008 à plus de 30% en 2019. 

Afin d’atteindre ses objectifs de croissance et préparer l’entreprise à l’ouverture à la concurrence, Guillaume Pepy a mené d’emblée une politique de diversification de l’entreprise avec notamment l’acquisition du logisticien Geodis en 2008. Aujourd’hui leader du mass transit toutes zones géographiques confondues, le groupe SNCF opère dans 120 pays et possède l’ensemble des compétences nécessaires à l’exploitation des réseaux, l’ingénierie, le transport de voyageurs, et la logistique de marchandises. 

Outre l’essor à l’international, la présidence de Guillaume Pepy est marquée par : 

  • l’expansion du TGV en France et en Europe

  • le pari réussi du commerce électronique, via le site oui.sncf, première agence de voyages en ligne française 

  • la forte attention portée au renouveau des transports du quotidien, partout en France

  • le lancement de Ouigo en 2013, offre inédite de TGV à petit prix qui démocratise la grande vitesse et connaît un succès immédiat 

Sous son mandat, la réunification de SNCF et de RFF (Réseau Ferré de France) est obtenue en 2014, et parachevée en juin 2018 par la loi pour un nouveau pacte ferroviaire, qui préfigure la nouvelle SNCF 2020.