Marcel Flouret

De 1946 à 1949, l’homme de la reconstruction

Polytechnicien, Marcel Flouret prend les commandes de SNCF en septembre 1946. Il s’attaque à la reconstruction du réseau. Il investit beaucoup dans l’électrification. Après la guerre, près de 2 600 ponts et viaducs sont endommagés, une centaine de gares détruites et une grande partie des équipements et du matériel inutilisable.
C’est sous sa présidence qu’une nouvelle identité graphique pour l’entreprise voit le jour. Une 6e région est également ouverte : la région Méditerranée. Marcel Flouret quitte ses fonctions en mai 1949.