Pierre-Eugène Fournier

De 1940 à 1946, le président des années sombres

Gouverneur de la Banque de France, Pierre-Eugène Fournier est nommé à la tête de SNCF en 1940. C’est un homme qui connaît bien le réseau ferré. Le rapport économique et financier qu’il rédige en 1929 conduit justement à la création de SNCF. Il assume la tâche de diriger la société à une période noire de l’histoire.

Il abandonne son fauteuil en août 1946. À la fin de la guerre, le réseau ferré est aux trois-quarts détruit, tant par les bombardements que par les sabotages de la Résistance. Tout est à reconstruire.

En novembre 2010, SNCF exprime ses regrets pour les conséquences de ses actes réalisés sous la contrainte de la réquisition lors de la Deuxième Guerre mondiale. Dans ses wagons, 76 000 femmes, hommes et enfants auront été acheminés vers l’Allemagne pour être ensuite envoyés en camps de concentration.