Crédit photo en-tête de page : Jean-Pierre HUBER-GOUMONT

Plus de confort et de sécurité grâce aux nudges

La théorie comportementale au service de votre confort ? C’est le pari du « nudge », une méthode qui permet de lutter efficacement contre les incivilités. À bord de vos trains ou en gare, découvrez quelques-uns de ces dispositifs innovants.

Publié le

C’est quoi le « nudge » ?

Ce terme anglais, qui signifie littéralement « coup de coude », peut être traduit par encouragement. C’est l’idée selon laquelle on peut influer de manière positive sur les comportements humains sans pour autant recourir à la contrainte.

Dit autrement, un nudge, c’est un dispositif qui vous manipule, mais pour votre bien.

Richard Thaler et Cass Sunstein, les deux économistes américains derrière ce concept, prennent pour exemple l’astuce de la mouche dessinée au fond des urinoirs à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol. En encourageant les usagers à bien viser, celle-ci a contribué, à terme, à réduire les éclaboussures. Et donc le coût d’entretien des lieux.

Vidéo : Le top 5 des nudges dans le groupe SNCF

Des expérimentations multiples dans nos gares et nos trains

Convaincus par l’efficacité du nudge, cela fait plus de trois ans que nous élaborons diverses solutions pour améliorer la mobilité sur nos lignes et le confort de nos gares. Voici deux exemples de procédés ayant fait leurs preuves.

Une aire de jeu contre les flaques d’urine

En gare des Mureaux (Yvelines), où un coin extérieur et un tunnel souterrain étaient régulièrement utilisés par les voyageurs pour se soulager, il a fallu bien plus que des mouches. Pour lutter contre les flaques d’urine, nous avons élaboré un dispositif avec un chercheur en psychologie sociale.

L’espace en dehors de la gare a donc été transformé en aire de jeu et l’angle souterrain a été agrémenté de visuels. Cette scénographie a eu pour effet de dissuader les usagers d’utiliser ces lieux comme toilettes sauvages. Coût de l’opération : 80 000 euros. Baisse des incivilités ? De l’ordre de 88%.

Prochainement, les gares franciliennes de Grigny, Corbeil-Essonnes et Melun devraient appliquer la même méthode douce.

Le nudge face aux oublis de bagages

Les bagages perdus en gare ont un impact souvent mésestimé sur la production et la régularité de nos lignes. D’où la mise en place d’une expérimentation sur la ligne du RER B, en gare de Paris Nord, ainsi qu’en gare de Montpellier Saint-Roch.

Dans ces deux gares, des visuels ont ainsi été apposés pour attirer l’attention des voyageurs et leur rappeler les règles de comportement. Et un message sonore incitant les usagers à faire attention à leurs affaires est aussi diffusé régulièrement. Grâce à ce dispositif qui invite à l’entraide, nous avons pu constater que 30% des oublis de bagages en plus étaient signalés par les voyageurs.

Vidéo : Transilien à la pointe du nudge