Crédit photo en-tête de page : Samuel DOTTOR

Une journée avec 3 pilotes de drones

Ils travaillent à la Sûreté ferroviaire, au Matériel ou chez SNCF Réseau. Ils partagent tous trois une passion qu'ils mettent au service de l'entreprise : le pilotage de drones.

Mis à jour le

Lecture 2 min.

Au travers des pastilles vidéo, nous vous présentons régulièrement le travail d’agents de la SNCF afin de vous donner un aperçu de la diversité des métiers et des savoir-faire au sein du Groupe.

Une compétence acquise sur le tas

Mickaël, Jean-Luc et Michaël ne se sont jamais rencontrés mais ils ont tous les trois développé une compétence commune qu'ils ont su mettre à profit dans leurs missions professionnelles. Cet agent opérationnel, ce dépanneur TGV et cet informaticien utilisent, en effet, quotidiennement des drones qu’ils ont appris à piloter.

Surveillance des emprises, des ouvrages d'art et des chantiers ou encore assistance à l'expertise du matériel roulant, les drones font de plus en plus partie du paysage ferroviaire, bien qu’aucun recrutement spécifique ne soit mis en place.

À la Sûreté comme au technicentre de Bischheim (Alsace), des agents sont actuellement formés à la maîtrise de ces engins aux nombreuses applications.

« Une journée avec… »

Avec Mickaël, agent opérationnel, on découvre comment les drones permettent de surveiller avec précision les voies pour prévenir les intrusions illicites.

Jean-Luc, informaticien et télépilote, nous explique comment le suivi complet des travaux sur un chantier est rendu possible grâce à cet aéronef télécommandé.

Enfin au technicentre de Bischheim, les drones inspectent les rames endommagées sous toutes les coutures sous la direction de Michaël, dépanneur TGV.

Découvrez ces agents qui n'ont pas fini de prendre de la hauteur.

Vidéo : Rencontre avec 3 pilotes de drones

Altamétris, notre filiale experte ès drones

Nous travaillons avec Altamétris, une filiale de SNCF Réseau dédiée aux drones qui a été lancée en 2017. Le but ? Aider les agents SNCF à inspecter les infrastructures, à acquérir des données du terrain, et à faciliter la surveillance générale. Ses services bénéficient désormais également à d'autres gestionnaires d'infrastructures.

La société compte en effet aujourd’hui plus de 30 personnes, et travaille pour des grandes entreprises industrielles ou des opérateurs de réseaux (ferroviaire, électrique, routier, gazier), principalement en Europe. Elle est experte de la génération de données géo-techniques pour les gestionnaires d'infrastructures industrielles.

En savoir plus sur Altamétris