Les accidents de personne

Découvrez les mesures de prévention mises en place par SNCF et la procédure appliquée lors d’accidents de personne : de l’intervention des autorités judiciaires à la gestion du trafic.

Procédure et intervention des équipes spécialisées

En cas d’accident de personne, la procédure SNCF s’enclenche immédiatement :

  • la circulation est interrompue dans les 2 sens
  • les pompiers, la police ou la gendarmerie sont appelés
  • un Officier de Police Judiciaire (OPJ) est avisé, et se rend sur place

Si la personne est blessée, elle est évacuée par les pompiers. L’OPJ mène une enquête, effectue les premières constatations et auditionne les témoins.

Si la victime est décédée, les pompes funèbres sont sollicitées. Par mesure de sécurité, le trafic reste interrompu pendant la présence des différents intervenants. Sur les lignes à grande vitesse, 3 heures en moyenne sont nécessaires ; sur les autres lignes, le délai moyen est de 2 heures.

Le conducteur du train impliqué est relevé de son service et un accompagnement psychologique lui est proposé.

Découvrez les étapes de la procédure

Un numéro gratuit : 0 800 120 821

Victime, proche ou témoin d’accidents de trains : avec ce numéro, SNCF vous met en relation avec des professionnels pour vous soutenir. Vous pourrez bénéficier d’une écoute et d’une aide psychologique. Ce numéro est gratuit et accessible 7j/7, de 9h à 20h.

2h30 c’est la durée moyenne d’interruption du trafic.

Les conséquences sur le trafic

Pendant l’intervention des équipes sur le lieu de l’accident, SNCF doit réguler la circulation de vos trains. Si le réseau le permet, ils sont orientés vers d’autres itinéraires.

Lorsque les différents intervenants présents sur place ont procédé aux dernières vérifications, l’OPJ peut autoriser la reprise progressive du trafic :

  • dans un premier temps, sur la voie opposée si la circulation y est possible
  • dans un second temps, sur la voie où s’est produit l’accident
  • directement sur les 2 voies, si la situation le permet

Les acteurs de la régulation

Les régulateurs du Centre Opérationnel de Gestion des Circulations (COGC) régulent le trafic en cas d'accident de personne. Ils informent et sont en relation avec les agents des postes d’aiguillage. En cas de situation perturbée, ils rétablissent le trafic à la normale.

Les mesures de prévention SNCF

Pour prévenir ces accidents, SNCF sensibilise les voyageurs aux dangers des voies ferrées :

Interventions en classe

Chaque année, 450 agents SNCF, appelés IMS (Intervenants en Milieu Scolaire) interviennent dans les classes de CM1 et CM2, les collèges et les lycées. Ils transmettent les règles de sécurité fondamentales à respecter via des discussions, des vidéos ou enquêtes interactives.

Campagnes de prévention

En 2014, une campagne de prévention a été lancée pour sensibiliser le public  au danger des traversées de voies en gare. Ces passages aménagés permettent de franchir la voie à pied, en l’absence de passage souterrain ou de passerelle.

Installation d’équipements

L’installation de grillages ou barrières aux abords des accès aux passages à niveau, des gares proches d’établissements scolaires ou encore des zones urbaines denses. Des barrières «végétales» (buissons épineux) sont aussi testées