L’alerte radio : sécurité maximale

Le dispositif d’alerte radio s’adresse à l’ensemble des trains d’un même secteur. Garant de votre sécurité, il sert à communiquer des messages urgents. Découvrez ses conditions d’utilisation et les conséquences sur le trafic.

Consultez l’info trafic en temps réel

L’alerte radio décryptée

Pour votre sécurité, le conducteur peut être amené à donner l’alerte radio. Elle est déclenchée lors de situations d’urgence, nécessitant souvent une interruption momentanée du trafic :

  • lorqu'une personne est présente sur les voies
  • lorsqu’un train heurte un objet ou un animal présent sur les rails
  • lorsque des arbres sont couchés sur les voies ou que celles-ci sont inondées
  • lorsqu’une caténaire endommagée est signalée
  • lorsqu’il constate une anomalie présentant un risque, même sur un autre train. Par exemple, un train de marchandises circulant avec un chargement déplacé risquant de tomber sur les voies

Un signal sonore est alors envoyé à tous les trains du secteur ainsi qu’aux agents SNCF en charge de gérer le trafic sur la zone. La circulation est alors interrompue.

L’alerte radio en images

Découvrez en images toutes les étapes de l’alerte radio et ses conséquences sur le trafic.

Voir la vidéo sur l’alerte radio

Les conséquences sur le trafic de vos trains

Lorsque l'alerte radio est activée, les opérateurs des postes d’aiguillage ferment immédiatement les signaux donnant accès au secteur concerné. Les feux passent au rouge, la circulation est interrompue et l’accès à la zone est interdit. Le conducteur ayant émis l'alerte contacte l’agent de circulation en charge du poste d’aiguillage pour s'identifier et donner le motif de l'alerte. Des agents de maintenance peuvent être dépêchés sur le lieu de l’incident pour effectuer des réparations.

Ces mesures, nécessaires pour votre sécurité, entrainent souvent des retards, et par conséquent des perturbations sur le trafic. Les postes d’aiguillage et les centres de gestion des circulations doivent alors intervenir pour permettre un retour à la normale.

En savoir plus sur la signalisation ferroviaire

La reprise du trafic

Une fois tout risque de danger écarté, le poste d’aiguillage ou le centre de gestion des circulations contacte le conducteur du train ayant émis l’alerte, et les trains circulant dans le secteur concerné, pour autoriser la remise en marche. Le trafic peut alors reprendre progressivement.

Si un doute subsiste, votre train circule d'abord à vitesse réduite pour être en capacité d’examiner la voie et de s’arrêter rapidement si nécessaire. Ces procédures sont indispensables pour garantir votre sécurité.