Le transbordement : mode d’emploi

« Mesdames et Messieurs, en raison d’une panne vous allez être replacés dans un autre train ». Si vous avez entendu ce message, vous avez fait l’expérience d’un « transbordement ». Quand s’applique-t-il ? Comment se déroule-t-il ?

Consultez l’info trafic en temps réel

Les types de transbordement

Quels que soient les aléas rencontrés durant votre voyage, SNCF met tout en œuvre pour vous conduire jusqu’à votre destination finale. Si votre train n’est pas en mesure de partir ou de poursuivre son trajet, vous pouvez être amené à prendre un autre train ou un autocar pour terminer votre voyage. On parle alors de « transbordement ».

Il peut s’effectuer :

  • à quai : vous changez de rame en empruntant les quais
  • en pleine voie :

- bord à bord : vous empruntez des escabeaux placés entre les deux TGV arrêtés côte à côte. La circulation est interrompue sur les deux voies

- nez à nez : vous longez la voie jusqu’à la rame de secours. D’autres trains continuent à circuler sur la seconde voie mais à vitesse réduite

Quel que soit le type de transbordement, pour votre sécurité, vous devez suivre les consignes dictées par le chef de bord et les agents d’escale présents.

Les consignes de sécurité

Vous acheminer d’un train à un autre nécessite l’application de mesures de sécurité. Le chef de bord vous accompagne et veille au respect de ces consignes :

  • observation stricte de la « zone de transbordement », lorsque celui-ci a lieu en pleine voie : il s’agit du chemin à emprunter suivant les directives du chef de bord ou de tout autre personne présente pour vous assister
  • attention particulière apportée aux personnes âgées, enfants et personnes en situation de handicap : aide à la descente et à la montée dans le train, port des bagages si nécessaire
  • encadrement des voyageurs par le personnel présent : chef de bord, Volontaires SNCF Assistance ou agents d’escale si le transbordement s’effectue en gare

La nuit, ou par temps de pluie, SNCF renforce ces mesures de sécurité en dépêchant sur place : pompiers, agents de la surveillance générale SNCF (SUGE), équipe d’assistance rapide (EAR) ou Protection Civile (Association nationale de sécurité civile, reconnue d'utilité publique).

Les volontaires SNCF assistance

Ce sont des agents SNCF qui vous accompagnent et orientent lors de situations perturbées. Dans le train, ils assistent le chef de bord, participent au recensement des passagers avec correspondances, ou encore à la distribution de coffrets-repas et/ou d’enveloppes Garantie Ponctualité. Leur rôle est d’assurer une présence et de vous rassurer. Vous les reconnaîtrez à leur brassard SNCF Assistance.

]>

2850 agents de la Sûreté ferroviaire SNCF veillent

Les missions des différents intervenants

Lors d’un transbordement, chaque intervenant SNCF a une mission :

le chef de bord, en contact permanent avec les centres opérationnels de gestion des incidents, suit les consignes qui lui sont communiquées

les Volontaires SNCF Assistance présents à bord, vous guident lors du transbordement, sous la responsabilité du chef de bord

les agents d’escale, lors d’un transbordement en gare, vous orientent et vous assistent dans ce transfert. Ils ont également pour mission de vous informer sur les suites du voyage, notamment en cas de correspondance

les agents de la surveillance générale SNCF (SUGE) et l’équipe d’assistance rapide (EAR) sont parfois amenés à intervenir. Ils viennent en renfort des agents d’escale pour vous orienter et vous informer

Focus sur l’équipe d’assistance rapide (EAR)

L’Équipe d’Assistance Rapide (EAR) est constituée d’agents de la surveillance générale (SUGE) et d’agents d’escale. Ils interviennent rapidement, et ont pour mission de vous orienter, informer et accueillir en cas de perturbations.

24h/24 7j/7 c’est la disponibilité des Equipes d’Assistance