L’aiguillage sous toutes ses coutures

Le système d’aiguillage est indispensable pour orienter les trains sur les voies. En cas de panne, des équipes SNCF dédiées sont mobilisées pour procéder aux réparations ou au remplacement. Découvrez les différents dispositifs mis en œuvre.

Consultez l’info trafic en temps réel

Le système d’aiguillage sous toutes ses coutures

L’aiguillage, ou « aiguille » en langage technique, permet de donner une direction à votre train, de l’orienter sur une voie ou une autre.

Il se compose d'une partie mobile, les lames d'aiguilles, et d’une partie fixe, la contre-aiguille. Le point où se croisent les voies se nomme lui « le cœur d’aiguille ».

Le plus souvent, il est commandé à distance, depuis un poste d'aiguillage. Chaque fois que l’agent SNCF modifie la position de l’aiguille, il vérifie sur son tableau de contrôle que celle-ci est bien en place. L’objectif : permettre le passage des trains en toute sécurité.

Quelles conséquences en cas de panne ?

La panne du système d’aiguillage peut découler d’un problème électrique ou mécanique. À l’origine parfois, un morceau de ballast, un bloc de glace ou un quelconque autre objet coincé dans l’aiguille.

La réparation ou le remplacement d’une aiguille en panne peut perturber le trafic, voire l’interrompre. Selon la gravité de la panne, une équipe spécialisée est systématiquement envoyée sur place, et plusieurs dispositifs peuvent être mis en œuvre :

  • lorsque cela est possible, votre train emprunte une autre voie en attendant la fin de l’intervention

  • l’aiguille peut parfois être manœuvrée manuellement par des agents et votre train peut à nouveau rouler dans la zone en attendant la fin de l’intervention

  • des réparations provisoires sont réalisées sur le moment lorsque l’intervention nécessite une trop longue interruption du trafic. Elles ont pour objectif de permettre aux trains de rouler dans le secteur concerné, si nécessaire à vitesse réduite, et ainsi de diminuer les conséquences sur le trafic. Les réparations définitives sont faites durant la nuit par les équipes SNCF

L’entretien des aiguilles : priorité à la sécurité

Les systèmes d’aiguillage sont très régulièrement contrôlés pour garantir votre sécurité, la qualité du réseau et la fluidité du trafic.

Des tournées de surveillance du réseau permettent d’établir des diagnostics et de procéder à des réparations préventives. Ce sont les opérateurs de signalisation mécanique et électrique, ainsi que les agents de voie, qui s’assurent du bon fonctionnement des aiguilles, et sont chargés de leur entretien.

Focus métiers

  • opérateur de signalisation mécanique : en charge des travaux de gros œuvre ainsi que de l’entretien de pièces de signalisation mécanique. Il réalise aussi les tournées de surveillance du réseau et, si besoin, procède aux réparations
    En savoir plus sur ce métier

  • opérateur de signalisation électrique : en charge de la surveillance, de l’entretien et de la modernisation des installations de signalisation électrique
    En savoir plus sur ce métier