Crédit photo en-tête de page : Jean-Jacques d'Angelo

La célébration des 80 ans, à l'heure du bilan

Lancée en mars dernier, la célébration des 80 ans du groupe SNCF a fait l’objet d’un bilan mercredi 5 décembre, à l’occasion d’une soirée de clôture. Au programme : retour sur une série d’opérations-phares et remise de prix.

Publié le

"Ça me va droit au cœur". Lauréate d’un premier prix dans le cadre du concours autobiographique lancé à l’occasion des 80 ans de la SNCF, Michelle Guillot est pourtant une habituée des récompenses littéraires : celui remis par le jury SNCF est en effet le 55e qu’elle reçoit ! Mais il a une "importance capitale, celui-ci, parce que mon père était cheminot et que je garde des souvenirs émus grâce à lui et à la SNCF où je suis entrée moi-même à la suite de mon père."
 

Des dons par milliers

Outre la remise des prix aux six lauréats, dans les catégories Récits et Mémoires, en présence de Guillaume Pepy, président du directoire de SNCF, de Patrick Jeantet, président délégué du directoire, et de Louis Gallois, président de SNCF de 1996 à 2006, la soirée a été l’occasion de revenir sur les principaux événements qui ont jalonné la célébration des 80 ans de la SNCF. Plus de 4 000 objets, photographies, etc. et plus de 600 images numérisées ont ainsi pu être collectés dans le cadre de la collection 80 ans : ces dons sont venus enrichir les archives SNCF, et notamment le site Open archives.

Près de 20 000 visiteurs ont par ailleurs découvert le train de l’Innovation qui a sillonné la France du 25 septembre au 14 octobre. Un partenariat inédit avec l’INA a également permis de réaliser des vidéos retraçant l’histoire de la SNCF au regard de grands thèmes (congés payés, la grande vitesse, le train et la construction européenne, etc.)

Mais l’aventure des 80 ans ne s’arrête pas tout à fait puisque les deux premiers prix du concours autobiographique seront publiés. Denise Thémines, 1er prix dans la catégorie Récits, ne s’attendait pas à une telle consécration et se réjouit de "cette reconnaissance qui est aussi une reconnaissance pour le travail de mémoire et pour tous ceux qui sont mentionnés dans mon texte."