Crédit photo en-tête de page : Droits réservés

Léman express : dernière ligne droite

Le compte à rebours est lancé et toutes les compétences de SNCF sont mobilisées pour préparer le lancement d’ici cinq mois du plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d’Europe. Véritable trait d’union entre la France et la Suisse, le Léman Express est, avec Eole (qui relie l’est et l’ouest de Paris), le projet le plus important de la SNCF en 2019, selon Guillaume Pepy, président du directoire de SNCF.

Publié le

Vidéo : Les Régiolis circulent dans le tunnel Ceva pour la première fois

Chaque jour, 630 000 déplacements ont lieu entre la France et la Suisse, autour de Genève. Et seuls 16% d’entre eux sont réalisés en transports en commun. L’utilisation de la voiture sature le réseau routier et dégrade la qualité de l’air.

Un trait d’union entre la France et la Suisse

Le 15 décembre prochain, la mise en service du Léman Express améliorera radicalement les mobilités dans la région du grand Genève qui réunit un million d’habitants suisses et français. Cette nouvelle offre reliera 45 gares sur 230 km de lignes. Elle accueillera chaque jour 50 000 voyageurs à bord des 240 trains en circulation dans les cantons de Vaud et de Genève, ainsi qu’en Région Auvergne Rhône-Alpes, dans l’Ain et la Haute-Savoie. Cette nouvelle offre de transport devrait intensifier les relations entre le bassin lémanique et le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes en facilitant les mobilités douces.

"La mise en service de ce réseau transfrontalier sera un défi de taille : 170 nouveaux trains y circuleront, c’est plus encore que le lancement d’une ligne TGV", compare Jean-Charles Ogé, président de Lémanis SA, qui souligne à quel point l’étroite collaboration qui s’est développée avec les collègues des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) a été primordiale : elle s’est notamment concrétisée dès 2017 par la création d’une filiale commune, Lémanis, "trait d’union du projet qui doit gommer la frontière pour les clients et concitoyens".

Le fruit d’une coopération étroite en interne

Guillaume Pepy a pu visiter le réseau avec Jean-Charles Ogé et Armelle Laugier, la cheffe du projet, en effectuant un trajet à bord du Léman Express côté Suisse, avant de visiter la gare de Genève Eaux-Vives, signée par l’architecte Jean Nouvel puis de rejoindre la ville d’Annemasse à vélo via la voie verte, nouvellement ouverte en surface du tunnel Ceva (Cornavin Eaux-Vives Annemasse).

Un immense travail a déjà été réalisé grâce à la collaboration étroite entre SNCF Mobilités, Gares & Connexions et SNCF Réseau. Elle s’est déjà concrétisée par l’ouverture du nouvel atelier de maintenance du matériel roulant sorti de terre à Annemasse, par la reprise complète de l’infrastructure de la gare d’Annemasse et par la finalisation de l’infrastructure Ceva longue de 16 km, élément crucial du futur réseau Léman Express, ou encore par les premiers essais cette nuit des rames Régiolis dans l’intégralité de ce tunnel…

"Ce projet est celui de tous les superlatifs. Au total, près de 2,5 milliards d’euros sont investis pour les travaux de l’infrastructure ferroviaire entièrement neuve reliant les réseaux déjà existants des deux pays, la construction des cinq nouvelles gares et la flotte de trains supplémentaires à faire circuler", a relevé Guillaume Pepy.

Les dernières étapes clés

JUILLET

  • Test de transition dynamique des trains à la frontière : passage d’une tension 15 kV en Suisse à 25 kV en France, et vice versa.
  • Début de la livraison des 17 rames Régiolis françaises Léman Express, qui durera jusqu’à fin novembre 2019.

AOÛT

  • Formation du personnel : conducteurs, conseillers de vente, agents de circulation dans les centres opérationnels, agents de manœuvre et de maintenance.

SEPTEMBRE

  • Le 4, ouverture à Annemasse du centre opérationnel Léman Express, spécialement dédié à ce nouveau trafic transfrontalier.
  • Le 13, exercice de sécurité civile transfrontalier impliquant 1 000 figurants.
  • Le 27, inauguration du technicentre d’Annemasse, le centre de maintenance des trains du Léman Express.

OCTOBRE

  • Fin du processus d’homologation du matériel roulant permettant aux 17 rames Régiolis (FR) et 23 Flirt (CH) de circuler sur les réseaux suisses et français.
  • Marches à blanc afin de tester le matériel roulant sur la nouvelle infrastructure et de former les mécaniciens.
  • Publication des horaires sur le site lemanexpress.com
  • Des clients testent durant plusieurs soirées la nouvelle offre (trains, gares).

NOVEMBRE

  • Inauguration de la nouvelle gare d’Annemasse, véritable pôle d’échange multimodal.
  • Ouverture des ventes de la nouvelle gamme tarifaire transfrontalière Léman Pass.
  • Tests du système ferroviaire sur l’ensemble du réseau suisse et français afin de simuler les conditions réelles d’exploitation.

DÉCEMBRE

  • Embarquement des premiers clients le dimanche 15 décembre, dès 5h.