Démos : les enfants en mode majeur

Le week-end des 23 et 24 juin s’est tenu à la Philharmonie de Paris le grand concert annuel des orchestres Démos. L’aboutissement d’un projet social et culturel inédit autour de la musique classique et qui bénéficie du soutien de la Fondation SNCF. Revivez l’événement.

Deux jours à la philharmonie

Pas moins de 3 000 enfants concernés et répartis dans 30 orchestres en France, l’objectif de Démos est bel et bien atteint. De 2015 à 2018, des jeunes, issus des quartiers populaires ou de zones rurales, ont pu ainsi bénéficier d’un apprentissage musical intensif, via la pratique d’un instrument en orchestre.

Point d’orgue de ce projet inédit, le grand rendez-vous orchestral organisé, chaque printemps, dans l’enceinte de la Philharmonie de Paris. Durant deux jours, les étudiants en troisième et dernière année de cycle présentent au public des extraits du répertoire de musique classique et traditionnelle tout au long de l'année avec un compositeur.

Tous les concerts diffusés en live

Pour cette édition, c’est le week-end du 23 au 24 juin qui a été retenu. Les enfants des orchestres Démos d'Île-de-France, de Pau et Lille se produisent sur les scènes de la Cité de la musique et de la Philharmonie de Paris.

Vous avez manqué l’événement ? Bonne nouvelle, tous les concerts du week-end sont disponibles en rediffusion pendant 4 mois sur le site Démos.

Revivez le concert à la Philharmonie de Paris

Le programme Démos

Derrière l’acronyme Démos, il faut lire “Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale”. Dans cette optique, ce programme, porté par la Philharmonie de Paris, propose à des enfants 3 années d’apprentissage de la musique classique en orchestre. À ce jour, 3 000 enfants, âgés de 7 à 14 ans, ont participé au projet.

Vidéo : Reportage sur l’orchestre Démos en 2017

Un pari réussi

Partenaire de la première heure, la Fondation SNCF participe avec la Philharmonie de Paris au déploiement du programme Démos. Les résultats sont encourageants : 450 jeunes musiciens concernés de 2010 à 2012, près de 800 entre 2012 et 2015 et désormais pas moins de 3 000 enfants. De quoi “faire résonner le vivre ensemble”, véritable raison d'être de la Fondation SNCF.

En savoir plus sur la Fondation SNCF

1/5