Crédit photo en-tête de page : Maxime Huriez

Retour sur les TGV médicalisés en podcast

En mars 2020, Benjamin Huteau est à la manœuvre pour faire circuler le premier TGV médicalisé. Il raconte cette opération hors du commun dans un nouvel épisode du podcast « Chacun sa voix ».

Mis à jour le

Lecture 6 min.

À l’origine, on parlait de trains Chardon, ces TGV sanitaires prévus en cas de crise majeure.

D’ailleurs, un an avant l’épidémie de Covid, en 2019, un exercice de crise a réuni la SNCF, l’APHP1, le Samu de Paris, le ministère de la Santé, la Préfecture de Police... Le scénario ? Suite à des attentats perpétrés dans la capitale, des TGV médicalisés emmènent de toute urgence des patients en réanimation vers des hôpitaux de région afin de désaturer les hôpitaux parisiens.

Cet exercice grandeur nature a beaucoup facilité la mise en place des TGV médicalisés, un an plus tard, en mars 2020, dans le contexte de la pandémie. Benjamin Huteau, responsable de l’industrialisation de cette opération, nous replonge dans les coulisses de cette expérience unique de l’histoire ferroviaire.

(Podcast) Chacun sa voix #11 : Dans les coulisses des TGV médicalisés

1 L'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension internationale, regroupant 39 hôpitaux et accueillant, chaque année, plus de 10 millions de personnes malades.