Crédit photo en-tête de page : Valentine Pedoussat / SNCF

Gare de Saint-Denis : un ambitieux chantier de mise en accessibilité

Financés par Île-de-France Mobilités, le Conseil régional d'Île-de-France et SNCF Gares & Connexions, les travaux de mise en accessibilité de la gare de Saint-Denis-L’Île-Saint-Denis, réalisés avec le concours de SNCF Réseau, ont connu une avancée spectaculaire : le glissement du futur passage souterrain sous les voies.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

Le 16 septembre 2020, SNCF Gares & Connexions a mené l’opération la plus spectaculaire des 4 années de chantier de mise en accessibilité de la gare de Saint-Denis-L’Île-Saint-Denis : le glissement sous les 8 voies des deux cadres du futur passage souterrain en maintenant les circulations des trains et des RER.

Faciliter la vie de milliers de voyageurs

Avec près de 90 000 voyageurs quotidiens, la gare de Saint-Denis-L’Île-Saint-Denis est l'une des plus importantes d’Île-de-France. Desservie par les lignes D et H, elle est aussi fréquemment utilisée en correspondance.

Débutés en 2019, les travaux de mise en accessibilité de la gare répondent à plusieurs objectifs :

  • faciliter la vie de tous les voyageurs ayant des difficultés de déplacement (personnes à mobilité réduite, avec poussettes, bagages, sacs volumineux, etc.)
  • décongestionner et adapter la gare aux flux de voyageurs attendus à long terme
  • organiser tout le quartier gare en un véritable pôle d’échanges

Pour réduire l’impact des travaux sur les 3,2 millions de voyageurs qui circulent chaque jour sur le réseau d’Île-de-France, les opérations, qui se poursuivront jusqu’en 2023, se déroulent largement de nuit, le week-end et pendant les vacances scolaires.

  • 78 M€

    de travaux financés par Île-de-France Mobilités, la Région et SNCF Gares & Connexions

  • 52

    mois de travaux de mise en accessibilité de la gare de Saint-Denis, jusqu’en 2023

  • 209

    gares franciliennes bientôt accessibles à tous grâce au schéma directeur d’accessibilité

  • 4,8 M

    de personnes en situation de mobilité réduite (permanente ou temporaire) en Île-de-France

Deux superstructures de 35 mètres glissées sous les voies ferrées

Il n'aura fallu que 4 heures aux équipes des entreprises Demathieu Bard et Mammoet, en charge du chantier, pour mettre en place 2 cadres géants de béton, d’une longueur de 35 mètres chacun, sous les voies ferrées. Ces deux superstructures ont été créées sur site durant 4 mois.

Pour les réaliser, les murs verticaux ont été montés grâce à une injection de béton dans un coffrage bois, renforcés de tiges métalliques, permettant de mouler les parois. La toiture de l’ouvrage a été coulée grâce à l’approvisionnement de toupies béton sur la base d’un échafaudage posé au sol.

Les ouvertures sur les côtés des cadres sont des espaces réservés prévus pour accueillir les 10 escaliers (dont 2 escaliers mécaniques) qui desserviront les quais. Les cages d’ascenseurs s’inscriront dans les ouvertures réservées en toiture. Une fois les cadres du souterrain glissés sous les voies, les équipes vont pouvoir débuter la réalisation des accès qui les relieront aux quais.

1/4

Dans un contexte de transformation de notre entreprise, nous avons réussi à jouer collectif, notamment avec SNCF Réseau, au service d’un grand chantier en faisant rayonner notre savoir-faire technique pour ce ripage de souterrain.

Stefan Bürkle, Directeur des Gares d’Île-de-France

52 mois de travaux de mise en accessibilité

Outre le nouveau passage souterrain, la mise en accessibilité de la gare inclut entre autres :

  • le rehaussement des 4 quais en conformité avec le déploiement des futurs trains du RER D
  • la création de deux nouveaux bâtiments voyageurs accessibles aux personnes à mobilité réduite, dans la continuité du futur souterrain
  • la création de 4 ascenseurs et d‘une rampe d’accès
  • l’installation de 2 escaliers mécaniques
  • la création et l’allongement des abris sur les quais
  • l’installation de balises sonores, la mise en conformité de l’éclairage et de la signalétique et la pose de bandes de guidage et d’éveil à la vigilance

Un programme ambitieux de mise en accessibilité des gares franciliennes

Personnes en situation de handicap, personnes âgées, voyageurs avec bagages ou poussettes, femmes enceintes, etc… En Île-de-France, ce sont près de 4,8 millions de personnes qui sont en situation de mobilité réduite, que ce soit de manière permanente ou temporaire.

Le programme de mise en accessibilité des gares d’Ile-de-France porté et financé par Île-de-France Mobilités, la Région Île-de-France et par la SNCF, s’appuie sur la coopération entre toutes les parties prenantes, élus locaux, associations de personnes à mobilité réduite et usagers des lignes, pour développer des gares intermodales, durablement accessibles et accueillantes.

En septembre 2020, 117 gares d’Île-de-France étaient rendues accessibles à tous, dont 110 au titre du programme SDA (schéma directeur d’accessibilité). À l’issue du programme, ce seront plus de 209 gares prioritaires sur la région qui seront accessibles à tous.

En savoir plus