Crédit photo en-tête de page : Léonard de Serres

7 villes à portée de train pour se dépayser cet automne

Envie de prendre l’air ? Foncez à la gare la plus proche pour admirer les richesses de nos régions et savourer un certain art de vivre. Sur le panneau des départs, sept destinations.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 8 min.

N’écoutez pas ceux qui vous vantent les bienfaits du cocooning pendant l’automne. C’est, au contraire, l’une des meilleures périodes de l’année pour explorer de nouvelles destinations, loin de la cohue estivale et du trop-plein de touristes. Vous en doutez ? Suivez notre guide insolite et, sans avoir besoin de prendre la voiture, partez à la découverte de 7 villes françaises idéales pour profiter de l’arrière-saison.

À l’abordage de Saint-Malo, la cité corsaire

Cette ville d’Ille-et-Vilaine qui abritait autrefois les navires des flibustiers recèle bien des trésors. Pour l’apprivoiser, faites-en tout d’abord le tour le long des remparts de près de 2 kilomètres, classés monuments historiques.

Après avoir admiré les superbes panoramas, rendez-vous à l’aquarium de Saint-Malo : à bord du mini sous-marin Nautibus, descendez dans les abysses pour admirer les fonds marins grâce à une simulation époustouflante.

Vous vous sentez une âme d’aventurier ? Enfilez une petite laine et partez en excursion pour contempler la Côte d’Émeraude à bord d’un des nombreux bateaux touristiques. Une fois de retour sur la terre ferme, attablez-vous au Bistrot autour du Beurre, qui propose une cuisine raffinée autour des produits de Jean-Yves Bordier, célèbre artisan beurrier de Saint-Malo.

En savoir plus sur Saint-Malo

Vos temps de trajet vers Saint-Malo

  • depuis Paris : 2h15 de voyage
  • depuis Nantes : 2h15 de voyage avec une correspondance à Rennes pour prendre un TER
  • Rennes - Saint-Malo : 42 min

Remontez le temps à Saintes

Fondée par les Romains au Ier siècle, cette ville de Charente-Maritime vous offre un voyage 2000 ans en arrière. Ancienne capitale de l’Aquitaine, « Mediolanum Santonum » a ainsi conservé de nombreux vestiges gallo-romains. Ne manquez pas l’Arc de Germanicus, porte monumentale, mais aussi le bel amphithéâtre et le musée archéologique.

Après cette balade dans le passé, montez à bord du Bernard Palissy III, une navette électro-solaire sans émissions de CO2 pour une paisible croisière d’une journée sur la Charente. Sur ce fleuve, ancien axe économique majeur, étaient autrefois transportés pierre et eau-de-vie.

Au cœur de la Saintonge s’étend, en effet, le pays du cognac. Les journées peuvent être fraîches à cette époque de l’année, alors pourquoi ne pas visiter la Maison Grosperrin, qui se consacre à la sélection et à l'élevage de cognacs rares, anciens et millésimés ? Dégustation à la clef !

En savoir plus sur Saintes

Vos temps de trajet vers Saintes

  • depuis Paris : 2h57 de voyage avec une correspondance à Angoulême pour prendre un TER
  • depuis Bordeaux : 1h30 de voyage avec INTERCITÉS
  • depuis Poitiers : 1h55 de voyage avec une correspondance à Angoulême pour prendre un TER
  • depuis Angoulême : 58 min

Une palette de couleurs à Albi, la « ville rouge »

Les couleurs rougeoyantes de cette ville du Tarn inspirèrent le peintre Toulouse-Lautrec (1864-1901) qui y était né. Construite entièrement en briques rouges, la cité épiscopale s’embrase, en effet, sous les rayons du soleil.

Commencez par visiter Sainte-Cécile, plus grande cathédrale du monde construite en brique, qui surplombe la ville ancienne. Après avoir contemplé les peintures qui en décorent l’intérieur, les voûtes et les chapelles, n’oubliez pas de flâner dans les ruelles environnantes.

Prochaine étape ? Le musée Toulouse-Lautrec. Vous y trouverez la plus vaste collection d’œuvres de cet artiste singulier, qui aimait dévoiler la vie des maisons closes et des cabarets dans ses toiles aux couleurs fortes.

Rien de tel qu’un bon repas après toutes ces émotions esthétiques ! Foie gras, magret, cassoulet… le tout arrosé d’un vin de Gaillac. Les tables albigeoises font honneur à la tradition gastronomique du Sud-Ouest. 

En savoir plus sur Albi

Vos temps de trajet vers Albi

  • depuis Paris : 6h de voyage avec une correspondance à Toulouse pour prendre un TER
  • depuis Toulouse : 56 min en TER
  • depuis Bordeaux : 3h41 de voyage avec une correspondance à Toulouse pour prendre un TER
  • depuis Montpellier : 3h29 de voyage avec une correspondance à Toulouse pour prendre un TER
Crédit photo : © Albi Tourisme

Moulins, l’ancienne capitale du duché des Bourbon

Visiter Moulins, c’est plonger dans l’épopée des ducs de Bourbon : cette ville d’art et d’histoire est, en effet, étroitement liée à la dynastie royale. Témoin de 600 ans d’histoire, le donjon, surnommé « La Mal Coiffée » et seul vestige du château ducal, est un passage obligé de votre séjour en Allier.

Lors de votre promenade sur les traces des Bourbons, faites un arrêt pour visiter la cathédrale Notre-Dame, qui renferme le magnifique Triptyque du Maître de Moulins. Ce tableau célèbre représente la Vierge de l’Apocalypse en compagnie de ses donateurs, le duc Pierre II de Bourbon et sa femme la duchesse Anne de Beaujeu, ainsi que leur fille Suzanne.

Envie de changer d’ambiance ? Le Centre national du costume de scène fait rayonner les savoir-faire textile et scénographique. D’ailleurs, saviez-vous que Gabrielle Chanel a étudié la couture à Moulins ? Une visite guidée « sur les pas de Coco Chanel » vous emmènera à la découverte des différents lieux où la célèbre créatrice de mode avait ses habitudes. Comme Le Grand Café, brasserie du 19e siècle où vous pourrez savourer une cuisine traditionnelle et réconfortante.

En savoir plus sur Moulins

Vos temps de trajet vers Moulins

  • depuis Paris : 2h28 de voyage
  • depuis Lyon : 2h04 de voyage
  • depuis Clermont-Ferrand : 59 min de voyage

À Beaune, l’art du vin

Cerclée de vieux remparts, cette ville dispose d’un patrimoine exceptionnel. À commencer par les Hospices de Beaune, ou Hôtel-Dieu, fondation hospitalière du Moyen-Âge aux fameux toits de tuiles vernissées, mais également domaine viticole renommé. Vous y reconnaîtrez les décors de certaines scènes illustres de « La Grande Vadrouille », qui continue d’assurer la renommée de ce monument historique.

Le troisième dimanche de novembre, des premiers crus et des grands crus y sont vendus aux enchères. Organisée par la maison Christie’s, c’est la plus célèbre vente de charité vinicole dans le monde. L’argent récolté sert à améliorer les équipements de soins de l’hôpital et à la conservation de l’Hôtel-Dieu.

Impossible en effet de faire l’impasse sur la tradition œnologique de cette ville phare de la Côte d’Or. Au musée du Vin de Bourgogne, vous apprendrez tout sur l'histoire du vignoble et de la fabrication du vin à travers des collections ethnographiques et artistiques, des tapisseries, mais aussi des objets quotidiens du vigneron. N’hésitez pas ensuite à visiter l’une des nombreuses caves de la région et à participer à des dégustations.

En savoir plus sur Beaune

Vos temps de trajet vers Beaune

  • depuis Paris : 2h04 de voyage avec une correspondance à Dijon pour prendre un TER
  • depuis Lyon : 1h29 de voyage
  • depuis Clermont-Ferrand : 3h59 de voyage avec une correspondance à Nevers pour prendre un INTERCITÉS
  • depuis Nancy : 3h06 de voyage avec une correspondance à Dijon pour prendre un TER

Amboise, sur les traces de Léonard de Vinci

Au cœur des châteaux de la Loire, Amboise doit sa réputation en grande partie à Léonard de Vinci. Invité par François Ier à séjourner en France, le peintre originaire de Toscane y a, en effet, fini sa vie, non sans avoir auparavant ébloui la cour du roi qui avait fait de lui son « premier peintre, ingénieur et architecte ».

Au Clos Lucé, vous pourrez donc imaginer la vie du maître italien au quotidien, visiter son atelier, sa bibliothèque et son cabinet de travail, mais aussi le jardin où il tirait son inspiration. Une véritable immersion dans l’univers du génie de la Renaissance.

Envie de voir du pays ? Le circuit balisé et aménagé de la « Loire à Vélo » vous attend au départ d’Amboise. Enfourchez votre bicyclett et flânez le long des rives du fleuve royal, indissociable des châteaux qui font le prestige de la région.

Après l’effort, le réconfort ! La ville d’Indre-et-Loire n’est pas en reste question bonnes tables, mets et vins fins. Ne ratez pas en outre le grand marché dominical des bords de Loire, l’un des plus grands de Touraine.

En savoir plus sur Amboise

Vos temps de trajet vers Amboise

  • depuis Paris : 1h16 de voyage avec une correspondance à Saint-Pierre-des-Corps  pour prendre un TER
  • depuis Nantes : 1h56 de voyage
  • depuis Poitiers : : 57 min de voyage avec une correspondance à Saint-Pierre-des-Corps  pour prendre un TER

Colmar, condensé d’Alsace

Avec ses maisons traditionnelles et ses canaux, la plus ancienne des villes d’Alsace offre un bel aperçu de la région. Promenez-vous d’abord au sein de la Petite Venise, ce quartier aux demeures colorées et pittoresques qui fait le bonheur des photographes. Puis enchaînez avec le quartier des Tanneurs et ses hautes maisons à pans de bois et à colombages qui datent pour la plupart des XVIIe et XVIIIe siècles.

Au Musée Unterlinden, admirez la collection de sculptures et de peintures de la fin du Moyen-Âge et de la Renaissance. En vedette, le retable d’Issenheim ; ce polyptique composé de panneaux peints et d’une caisse sculptée présente des épisodes de la vie du Christ et de Saint-Antoine.

Autre étape incontournable de votre séjour, le musée Bartholdi en l’honneur du sculpteur célèbre et créateur de la Statue de la Liberté, né à Colmar. On peut y voir sur trois niveaux des sculptures, mais aussi des peintures, des dessins et des photographies.

La choucroute, le bæckeofele, le coq au riesling, le kougelhopf… Cette ville du Haut-Rhin est aussi une étape gastronomique de choix. Régalez-vous des spécialités de la région et faites le plein de produits du terroir au marché couvert de Colmar.

En savoir plus sur Colmar

Vos temps de trajet vers Colmar

  • depuis Paris : 2h18
  • depuis Lyon : 3h18
  • depuis Dijon : 1h33 avec une correspondance à Mulhouse pour prendre un TER