Crédit photo en-tête de page : JP Prod

Les balades en forêt accessibles en train

Pour les vacances de la Toussaint, le temps d’une journée ou d’un week-end, partez à la découverte des couleurs de l’automne, aux quatre coins de la France, grâce à notre sélection de balades dans les forêts situées à proximité de nos gares.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 5 min.

Chasse aux champignons, odeur de terre mouillée, cueillette de feuilles orangées et bottes en caoutchouc… On a tous de précieux souvenirs de promenades dans les bois. Enfilez votre imperméable et filez, en train, vers les plus beaux écrins de verdure de notre pays gérés par l’Office national des forêts (ONF).

En savoir plus sur l’ONF

Découvrez, en forêt de Sénart, un poumon vert urbain

Située à seulement 25 km au sud-est de Paris, la forêt de Sénart est l’un des principaux domaines forestiers de la région francilienne. Ses grandes allées goudronnées, anciennement dessinées pour les chasses royales, accueillent 3 millions de personnes chaque année et sont notamment propices aux sorties en vélo.

Les sentiers aménagés au sein des 3 000 hectares de la forêt domaniale essonnienne font également le bonheur des marcheurs et des familles. Admirez-y de nombreux arbres remarquables, dont le chêne sessile du carrefour des Quatre chênes, le doyen des lieux vieux de 500 ans. Terminez votre périple à la Faisanderie, construite sous Louis XVI, qui héberge aujourd'hui le Centre d'information de la forêt. Expositions, sorties et ateliers (et même un loup empaillé, le dernier abattu dans ces bois à la fin du XIXe siècle) vous y attendent.

La forêt de Sénart s’étend sur 3 186 hectares.

Avec le RER D jusqu’aux gares de Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Montgeron-Crosne, Combs-la-Ville-Quincy, Grand Bourg ou Évry-Val-de-Seine. Différents services de bus peuvent ensuite vous rapprocher de la forêt.

Trouvez votre itinéraire

Offrez-vous une virée chargée d’histoire en forêt de Compiègne

Vous promener en forêt de Compiègne, c’est marcher sur les traces de la création du franc par Jean Le Bon en 1360, de la capture de Jeanne d’Arc en 1430 ou encore de la signature de l’Armistice du 11 Novembre 1918…

Bref, c’est parcourir des pans entiers de l’histoire de notre pays. C’est aussi l’assurance d’une grande bouffée d’oxygène dans 14 000 hectares de verdure, entre hêtres, chênes, charmes et pins. Les 900 km de chemins géométriques vous offrent de multiples possibilités de randonnées.

Peur de vous perdre ? 310 poteaux en étoile sont là pour vous guider. Sur chacun d’entre eux, un trait rouge apparaît. Pourquoi ? Napoléon III avait demandé ces repères afin que l’impératrice Eugénie ne se perde pas. En se mettant dos au rectangle rouge, elle savait que le Palais de Compiègne était droit devant elle, où qu’elle soit.

3 e

plus grande forêt de feuillus après celles d’Orléans et de Fontainebleau

En TER (depuis les gares de Paris-Nord, Creil, Amiens, Ribécourt, Saint-Quentin ou Maubeuge) jusqu’à la gare de Compiègne. La forêt se situe à une vingtaine de minutes à pied de la gare.

Trouvez votre itinéraire

Prenez de la hauteur dans la forêt de la Grande Chartreuse

Composée à 65% de sapins et d’épicéas et oscillant entre 415 et 2 000 mètres d’altitude, la forêt de la Grande Chartreuse, labellisée Forêt d’Exception®, vous offre des paysages à couper le souffle sur les montagnes iséroises.

D’imposantes falaises calcaires entourent cette ancienne forêt éclésiastique qui abrite de nombreux sentiers de randonnée pédestre. Col de Porte, col de la Charmette, torrents de montagne… Différents itinéraires, accessibles en famille, vous permettent ainsi de découvrir les richesses de la Grande Chartreuse avant que la neige ne fige les paysages durant les mois d’hiver.

La forêt de la Grande Chartreuse culmine à 2 082 mètres d’altitude.

En TER depuis la gare de Lyon Part-Dieu jusqu’aux gares de Chambéry-Challes-les-Eaux, Voiron ou Grenoble. Depuis ces gares, prenez un bus jusqu'à Saint-Pierre-de-Chartreuse, Saint-Laurent-du-Pont ou Saint-Pierre-d'Entremont.

Trouvez votre itinéraire

Crédits photo : © Damien Dufour / Unsplash

Randonnez aux portes de Toulouse en forêt de Bouconne

Vestige d’une immense zone boisée dont le défrichement a commencé au Moyen Âge pour se poursuivre jusqu’au XVIIe siècle, la forêt de Bouconne constitue aujourd’hui un splendide écrin de verdure à proximité de Toulouse. Ses nombreuses essences d’arbres, en majorité des chênes, ses grandes allées et le joli lac de la Bordette vous garantissent de belles escapades automnales.

Les 5 sentiers balisés de marche (de 4,5 km à 10 km de long) sont là pour vous guider. Si vous êtes accompagné d’enfants, un sentier éducatif écologique de 2 km permet aux plus jeunes randonneurs d’être sensibilisés aux richesses et à la préservation de la forêt.

Le GR653, qui mène à Saint-Jacques-de-Compostelle, traverse la forêt de Bouconne.

En TER (via la ligne Toulouse Matabiau-Auch) jusqu’à la gare de Brax-Léguevin située aux abords de la forêt.

Trouvez votre itinéraire

Partez à la rencontre des « Rois de la forêt du Lioran »

Rendez-vous dans le Cantal, entre Saint-Flour et Aurillac, pour de belles excursions dans la forêt du Lioran. Située au cœur du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, cette forêt essentiellement composée de résineux s’étend sur plus de 1 500 hectares.

Plusieurs arbres remarquables vous y attendent, dont les « Rois de la forêt du Lioran ». Baptisés Lioranus, Gargantua et Abieti, ces 3 sapins ont été sacrés en 1994 par l’ONF. La particularité de ces arbres ? Leurs circonférences dépassent les 4 mètres !

3

sapins sont classés « Rois de la forêt du Lioran » depuis 1994

En TER (via la ligne Clermont-Ferrand-Aurillac) jusqu’à la gare du Lioran. Comptez une quinzaine de minutes à pied (un peu plus d’un kilomètre) pour rejoindre les premiers sentiers.

Trouvez votre itinéraire

Profitez d’un panorama d’exception sur les Vosges en forêt du Donon

Avec un point culminant à plus de 1 000 mètres d’altitude, la forêt du Donon est un promontoire de choix pour admirer à la fois le massif vosgien, la plaine d’Alsace et le plateau lorrain.

Empruntez le GR5 pour découvrir ces vastes étendues peu fréquentées jusqu’au sommet du Donon. En chemin, vous aurez sans doute la chance d’admirer des espèces végétales remarquables, comme l’Osmonde royale, d’apercevoir des oiseaux rares, tels que le Grand Tétras, ou de découvrir les vestiges gallo-romains présents dans la forêt.

Une partie de la forêt est classée « Natura 2000 » pour ses milieux naturels remarquables.

En TER (via la ligne Strasbourg-Rothau) jusqu’à la gare de Schirmeck-La Broque. Dirigez vous vers le hameau de Vacquenoux sur le chemin balisé rond rouge. Une fois arrivé au village, traversez la route et empruntez le sentier (croix jaune) qui monte tranquillement dans la forêt, juste derrière la maison forestière.

Trouvez votre itinéraire

Respirez l’air iodé du littoral breton en forêt de Penhoat-Lancerf

Plus grand massif forestier littoral de la Bretagne Nord, la forêt de Penhoat-Lancerf couvre près de 600 hectares autrefois couverts de Landes. Plantée à la fin du XIXe siècle dans le but de fournir des pins maritimes à l’Angleterre pour la construction des poteaux de ses houillères, ses paysages varient au fil des marées dans l'estuaire de la rivière maritime du Trieux.

Point de départ du sentier de randonnée, la maison de l’estuaire, qui fut jadis le théâtre de la tragique affaire Seznec, vous attend à deux pas de la halte ferroviaire de Traou Nez. De nombreuses animations et expositions relatives à l'histoire locale y sont également organisées.

La forêt de Penhoat-Lancerf est propriété du Conservatoire du Littoral depuis 1982.

En TER (via la ligne Guingamp-Paimpol) jusqu’à la halte ferroviaire de Traou Nez. De là, la maison de l’estuaire et le sentier de la forêt littorale de Penhoat ne sont plus qu’à quelques pas.

Trouvez votre itinéraire

Prendre le train, un geste engagé

Le saviez-vous ? En prenant le train, vous émettez 30 fois moins de gaz à effet de serre qu’en voyageant seul avec votre voiture et 70 fois moins que si vous prenez l’avion sur une longue distance.

Quant au train régional, il est vertueux par nature et permet de laisser, chaque jour, au garage plus d’un million de voitures.

Choisir le train, c’est donc opter pour l’une des solutions de mobilité les plus respectueuses de l’environnement.

En savoir plus