Crédit photo en-tête de page : Bertrand Jacquot

« PRÊT À VOYAGER » : pass sanitaire et billet réunis en un QR code

Grâce à notre nouvelle plateforme, associez votre pass sanitaire à votre billet avant de prendre le train. Gagnez ainsi du temps à l'embarquement et simplifiez votre voyage.

Accédez à « PRÊT À VOYAGER »

Mis à jour le

« PRÊT À VOYAGER », notre nouvelle plateforme

Qu’est-ce que c’est ?

Disponible depuis le 4 octobre, la plateforme « PRÊT À VOYAGER » vous permet d'associer votre pass sanitaire et votre billet de train avant de vous rendre à la gare. Ce service gratuit et facultatif concerne vos voyages avec INTERCITÉS, TGV INOUI France-Europe, OUIGO, Eurostar et Thalys.

Comment ça marche ?

Après l’achat de votre billet, rendez-vous directement sur la plateforme http://pretavoyager.sncf.com. Scannez votre billet de train et votre pass sanitaire. Si vos documents sont dématérialisés, faites une capture d’écran de votre billet et de votre pass sanitaire afin de pouvoir les télécharger aisément. 

Si vos documents sont conformes, vous disposez alors sur le site Prêt à voyager d’un billet avec le QR code d’embarquement classique et un encart vert portant la mention « pass sanitaire validé ».

À noter : le QR code est attribué à votre billet de train. Vous devez donc  générer un nouveau QR code pour chacun de vos voyages. 

À quoi ça sert ?

Vous voyagez plus sereinement, vous avez préparé en amont l’association pass sanitaire et billet : l’ensemble de vos documents et justificatifs sanitaires sont bien conformes.  

Lors de l’embarquement , le détail de votre voyage issu du site Prêt à Voyager, le QR code et l’encart vert « pass sanitaire validé » seront affichés. Une simple vérification visuelle pour le pass et un scan aux portiques suffiront. Plus de contrôle avec le TAC vérif.

Quelles sont les alternatives ?

La plateforme « PRÊT À VOYAGER » est facultative. Au moment de l’embarquement, vous pouvez également montrer votre copie papier ou votre pass sanitaire via l’application TousAntiCovid. Néanmoins, le contrôle à l’embarquement vous prendra plus de temps dans la mesure où nos agents seront amenés à scanner votre pass sanitaire. 

Que fait la SNCF des données ?

Vos données collectées ne sont pas transmises et sont détruites un jour après votre voyage. 

Zoom sur le pass sanitaire

Quels trains?

Vous devrez être muni d'un pass sanitaire pour prendre un train TGV INOUI, Intercités, Ouigo ou un train international longue distance au départ de la France. Ces nouvelles mesures ne s'appliquent pas aux trains TER circulant en France, RER et Transilien.

C'est quoi le pass sanitaire?

Le pass doit être présenté au format papier ou numérique à partir de l'application Tousanticovid. Il peut être constitué, en fonction des situations :

  • d’une attestation de vaccination complète,
  • d’un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 72 heures,
  • ou encore d’un certificat de rétablissement du Covid de moins de 6 mois.

À savoir : la vaccination est reconnue comme complète en France une semaine après l'injection de la deuxième dose. En revanche, le délai de quatorze jours pour que la vaccination soit considérée comme complète est maintenu pour voyager hors de France. Pour en savoir plus sur le pass sanitaire, rendez-vous sur le site du gouvernement.

Qui est concerné?

Tous les voyageurs de plus de 12 ans empruntant un des trains concernés seront soumis à cette obligation.

Faudra-t-il venir plus tôt en gare pour prendre son train ?

Pour les trains concernés par l’obligation de pass sanitaire, l’embarquement peut être légèrement ralenti afin de procéder aux contrôles, aussi il est conseillé d’anticiper légèrement son arrivée en gare. Depuis le début de la crise sanitaire, la SNCF anticipe déjà l’affichage de la voie du train 30 min avant le départ, soit 10 min plus tôt que la normale, afin de faciliter la circulation des voyageurs.

Qui vérifie votre pass sanitaire? 

À quai, les vérifications sont assurées par des agents SNCF : agents d’escale, chefs de bord, agents de la Sûreté ferroviaire, volontaires de l’information, prestataires externes... qui pourront bénéficier de l’appui des forces de l’ordre.
À bord, les vérifications du pass sanitaire sont assurées par des équipes spécifiques composées de chefs de bord accompagnées de la Sûreté ferroviaire ou des forces de l’ordre.

À savoir : les agents SNCF ne vérifient pas la pièce d’identité avec le pass sanitaire. Seule la concordance des noms entre le billet et le pass est vérifiée. Conformément aux règles fixées par le Gouvernement, le non-respect de l’obligation du pass sanitaire fait l’objet d’une interdiction de monter à bord lors d’une vérification à quai et d’une amende de 135€ lors d’un contrôle à bord.

Et à l’étranger ?

Le pass sanitaire permet les déplacements dans tous les pays de l'Union européenne ainsi qu'au Liechtenstein, en Suisse, en Islande, en Norvège, à Monaco et en Andorre. Ces règles s'appliquent aussi pour l'outre-mer.
Hors de l'Union européenne, les conditions d'entrée varient selon les pays. Pour Eurostar par exemple, le pass sanitaire peut servir de preuve de vaccination mais doit être accompagné d’un test négatif de moins de 72 heures. Un autre test est obligatoire une fois arrivé sur place. Les non-vaccinés devront s'isoler pendant dix jours dès leur arrivée outre-Manche.

Simplifiez votre voyage

Simplifiez votre voyage

Gagnez en sérénité avec la plateforme Prêt à voyager

Ici est un QR code vers la plateforme Prêt à voyager

1. Enregistrez votre billet

2. Enregistrez votre pass sanitaire

3. Votre billet et voter pass sanitaire sont associés