Crédit photo en-tête de page : Fred de Gasquet

Découvrez comment TER s’engage à réduire son impact environnemental via sa démarche PlaneTER. Pour faire du voyage en train un mode de transport encore plus écologique.

Mis à jour le

Lecture 4 min.

Par nature, le train régional est vertueux. En effet, il permet de laisser, chaque jour, au garage plus d’un million de voitures.

Choisir le train, c’est donc opter pour l’une des solutions de mobilité les plus respectueuses de l’environnement. Et cela va être encore plus vrai dans les années à venir grâce au recours à l’hydrogène, aux batteries nouvelle génération, ou aux biocarburants.

Ces nouvelles technologies vont ainsi permettre à SNCF et aux Régions, en tant qu’autorités organisatrices des transports (AOT), de réduire l’empreinte carbone des voyageurs TER

1,1 million de voitures laissées quotidiennement au garage grâce aux trains régionaux

Le TER hybride prochainement dans vos gares

Moins polluant, moins bruyant et moins coûteux, le train hybride sera bientôt une réalité. Les essais d’admission (homologation) sont désormais terminés. Les premières circulations commerciales sont attendues pour 2023, avec à la clé jusqu'à -20 % d’économies d’énergie et de réduction d’émission de gaz à effets de serre.

En savoir plus sur le TER hybride

Le TER à hydrogène bientôt sur les rails

Développés parallèlement au TER hybride, les TER à hydrogène connaîtront leurs premiers essais fin 2023. L’arrivée prochaine de ces rames vise ainsi à remplacer les locomotives TER diesel circulant sur les parties non électrifiées du réseau.

En savoir plus sur le TER à hydrogène

Dès 2023, des TER à batterie dans vos gares

Porté par notre Groupe, cinq régions et le constructeur Bombardier, le projet de « TER à batteries » consiste à remplacer, d'abord sur 5 rames, les moteurs diesel par des batteries au lithium. Jusqu’à 20% d’économies d’énergie sont attendues grâce à ces modifications.

En savoir plus sur les TER à batteries

Des TER qui roulent au colza

Remplacer le diesel par du biocarburant B100 et réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 60% : c'est la promesse de l'expérimentation menée sur 15 rames de TER en Normandie.

En savoir plus

Aller plus loin

Aller plus loin

Cette infographie détaille les 3 grands objectifs fixés par TER dans le cadre de sa démarche PlaneTER :

  1. Réduire nos émissions annuelles de CO2 de 100 000 tonnes d’ici à 2025.
  2. Baisser d’un tiers l’empreinte carbone des passagers. 
  3. Éviter d’émettre 500 000 tonnes de CO2 en France en convainquant les automobilistes de prendre le train.

Chaque territoire est singulier, c'est pourquoi nous nous adaptons en aidant dans le choix et la mise en œuvre de la bonne énergie, au bon endroit, au bon moment.

Jean-Aimé Mougenot, Directeur TER Délégué

PlaneTER, un parti pris indispensable

La crise liée à la pandémie de Covid-19 a accéléré, chez chacun, la prise de conscience écologique. Avec PlaneTER, notre démarche environnementale monte donc aujourd’hui en puissance. Elle constitue l’un des piliers du prochain plan stratégique TER 2021-2025.

PlaneTER, c’est d’abord une approche simple et pragmatique qui implique nos 26 000 agents TER mais aussi nos clients et les divers acteurs des territoires. Le tout guidé par cette conviction : plus de TER au quotidien, c’est beaucoup moins de CO2 émis à la fin de la journée.

    Pour cela, plusieurs leviers ont d’ores et déjà été identifiés :

    • optimiser l’exploitation au quotidien (conduite des trains, stationnement des rames, température à bord des voitures, gestion des transports et des véhicules de service ainsi qu’une meilleure régularité) afin de contribuer à la sobriété énergétique
    • agir sur la rénovation du parc matériel existant et le déploiement de nouvelles technologies (hydrogène, hybride, batteries, bio carburants…)
    • attirer le plus grand nombre dans nos trains pour réduire votre empreinte carbone individuelle grâce à des offres commerciales attractives et la prise en compte du voyage de bout en bout
    • 1

      voyageur en plus dans chacun des 8 200 TER quotidien revient à 20 000 t. de CO2 évitées.

    • 73 %

      de nos trains sont aujourd’hui électriques ou bi-mode.