Crédit photo en-tête de page : Île-de-France Mobilités

L’intérieur de vos nouveaux RER en vidéo

C’est une petite révolution pour les voyageurs franciliens… L’arrivée du RER nouvelle génération (NG), déployé à partir de fin 2021 sur les lignes D et E, promet plus de confort et une meilleure régularité pour vos trajets en Île-de-France. Visitez-le en vidéo.

Mis à jour le

Lecture 2 min.

Plus spacieux, accessible et confortable… Le RER NG va améliorer le quotidien des quelque 1,23 million de voyageurs des lignes D et E. La promesse de ce nouveau train construit par Alstom et Bombardier est de vous offrir des trajets plus confortables et une meilleure ponctualité.

Comment ? Grâce à un système innovant d’exploitation1 mais aussi par des aménagements intérieurs spécialement adaptés au transport en zone dense. Plus fonctionnel et lumineux, le RER NG permet ainsi :

  • d’accueillir un plus grand nombre de voyageurs
  • d’améliorer l’accessibilité et la fluidité de vos circulations dans les rames
  • de vous offrir plus de confort et de sécurité

Visitez l’intérieur du RER nouvelle génération

  • 3,7 Mds €

    sont consacrés au RER NG par Île-de-France Mobilités

  • 10 000 personnes impliquées dans le projet, dont 2 000 pour la conception du RER NG

  • 600

    agents de conduite formés à de nouveaux gestes métiers spécifiques au RER NG

  • 255

    trains RER NG déployés en Île-de-France d’ici fin 2024

255 RER NG mis en circulation d’ici fin 2024

Destiné à venir compléter l’offre de trains de dernière génération actuellement déployée en Île-de-France, tels que Régio2N (lignes D, N et R) et le Francilien (lignes H, J, K, L et P), le RER NG circulera jusqu’à Nanterre d’ici 2022, sur le nouveau tronçon ouest du RER E, puis jusqu’à Mantes-la-Jolie en 2024.

À terme, 255 RER NG seront mis en circulation sur le réseau francilien.

RER NG, 24 mois de tests pour rouler en sécurité

1 Baptisé NExTEO, ce système de contrôle et de supervision des trains, permettra de révolutionner l’exploitation des lignes concernées, notamment en faisant circuler un nombre plus important de trains et ce, à une vitesse plus importante (120 km/h).

En savoir plus sur le système NExTEO