Crédit photo en-tête de page : Géronimo Potier / SNCF

Un nouveau refuge pour des femmes sans domicile fixe à Nantes

Fin mars, à Nantes, s’est ouverte une nouvelle structure d’hébergement de transition pour des femmes en grande précarité. Notre filiale ICF Habitat a collaboré à ce projet que la crise du coronavirus rend d’autant plus indispensable.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

Au cœur de la crise sanitaire du Covid-19, ICF Habitat, filiale du groupe SNCF, se retrouve, comme bien d’autres entreprises, en première ligne. L’un des plus grands opérateurs de logements en France se mobilise, depuis le début du confinement, pour maintenir un service minimum, mais crucial, au sein de son parc immobilier doté de 95 000 logements.

Malgré les difficultés actuelles, le ramassage des poubelles comme le nettoyage des parties communes demeurent ainsi assurés. Conscient de l’isolement de certains de ses locataires, le bailleur social a mis également en place un dispositif de veille inédit : gardiens et personnels administratifs appelant régulièrement les résidents les plus âgés afin de prendre de leurs nouvelles.

Participer à l’effort de solidarité nationale

« Garantir la sécurité et le confort de nos locataires, et maintenir le lien social avec les plus fragilisés étaient la priorité de ces premières semaines, témoigne Emmanuelle Barbet, directrice générale d’ICF Habitat Atlantique. Ce qui ne nous interdit pas de réfléchir à d’autres initiatives pour participer à l’effort de solidarité nationale. »

Le fait est, répondre à des solutions d’urgence en proposant notamment des structures d’hébergement de transition est l’une des missions d’ICF Habitat. Raison pour laquelle le bailleur social travaille quotidiennement avec le milieu associatif, une collaboration d’autant plus importante en période de crise du coronavirus.

« Utiliser l’hébergement comme outil de soin »

En atteste l’ouverture récente d’une petite structure gérée par l’association nantaise G-Xiste et destinée à recueillir des femmes sans domicile fixe, souvent victimes de violence et souffrant d'addictions. « Cette association nous a sollicités courant 2019 pour occuper l’une des maisons dont nous sommes propriétaires dans une zone pavillonnaire de Nantes, rappelle Emmanuelle Barbet. Nous avons validé leur projet comme nous le faisons avec bien d’autres associations. » Le temps des formalités administratives passé, l’association a pris depuis possession du pavillon situé dans le quartier Blottereau.

À l’intérieur, 3 chambres individuelles, un bureau pour les intervenants ainsi que les pièces de vie. Le leitmotiv de G-xiste ? « Utiliser l’hébergement comme outil de soin ». La première résidente est arrivée fin mars, elle devrait rester entre 2 et 6 mois. Une période durant laquelle l'association entend fournir un accompagnement individuel et global, y aborder tous les sujets (addiction, violences subies, santé, liens familiaux, insertion sociale et professionnelle, etc.). « Un autre dossier est en cours, se félicite Emmanuelle Barbet, et dans le contexte actuel, on espère vraiment que cela puisse s'accélérer. Le rôle de G-xiste est essentiel. »

Association G-Xiste

L’association rassemble des professionnels, des usagers et anciens usagers de structures médico-sociales. Elle est ouverte à toute personne sensible au projet de créer une nouvelle approche de l’accueil et de l’accompagnement de femmes en difficulté.

Des structures identiques un peu partout en France

Le constat est là, flagrant : les conséquences du Covid-19 frappent de plein fouet les populations les plus précaires. « Concernant ICF Atlantique, nous avons une soixantaine de logements, gérés par des associations, pour l’accueil de publics prioritaires. Je pense aussi à Bègles, où 8 pavillons servent à accueillir des personnes en difficulté. Et nous avons des structures d’hébergement identiques un peu partout dans le pays, confirme Emmanuelle Barbet. Mais nous cherchons évidemment à faire plus pendant cette crise, nous y travaillons activement. »

ICF Habitat

Avec six sociétés réparties sur l’ensemble du territoire et près de 95 000 logements gérés, le Groupe ICF Habitat est un acteur majeur de l’habitat en France. Partenaire privilégié des collectivités, acteur des grandes transformations urbaines, ICF Habitat construit et gère un habitat à visage humain, innovant et performant, pour répondre aux besoins des habitants et aux grands défis de la ville durable.

En savoir plus