Publié le

CES 2018 : le succès du taxi autonome

À l’occasion du récent Consumer Electronics Show de Las Vegas, Keolis et Navya ont fait forte impression avec un prototype de voiture autonome.

« Autonom Cab », le taxi du futur 

Le Consumer Electronics Show (CES) est l’incontournable rencontre annuelle dédiée aux nouvelles technologies. Organisé à Las Vegas en janvier dernier, ce salon international a été l’occasion pour Navya, une start-up lyonnaise créée en 2014, et Keolis, filiale du groupe SNCF, de présenter en exclusivité leur innovation : le robot-taxi autonome ou « Autonom Cab ».

Entièrement électrique, commandé par opérateur à l’aide d’un simple smartphone, ce véhicule fonctionne sans volant ni pédales, et surtout sans conducteur. À mi-chemin entre covoiturage et service de taxi, il roule à 50 km/h et peut transporter jusqu’à 6 personnes. Une fois à bord, il suffit de patienter le temps du trajet. La voiture est équipée d’une large gamme de services directement accessibles depuis l’application ou l’écran tactile connecté.

Pour sa première sur le sol américain, la navette a fait l’objet de plusieurs démonstrations dans le centre-ville de Las Vegas. Actionnaire de Navya, Keolis sera le premier opérateur à exploiter cette technologie en Amérique du Nord dès le second semestre 2018.

Premières expérimentations en France

Spécialisée dans la création de véhicules autonomes, l’entreprise Navya avait déjà conçu auparavant une navette sans conducteur baptisée « autonom shuttle ». Conçue pour transporter jusqu’à 15 personnes sur des courtes distances, elle est aujourd’hui mise en service notamment par Keolis dans certains campus universitaires, dans le quartier de Lyon Confluence et à la Défense (Paris).

Pour le groupe SNCF, cette innovation technologique récompense les efforts effectués en matière de développement de transports intelligents et de mobilité partagée. « L’autonom cab » a reçu l'autorisation de rouler en France. Préalable à toute exploitation commerciale, les expérimentations, sur routes fermées, débuteront avant la fin de l'année, à Lyon ou à Paris.