Crédit photo en-tête de page : SNCF

Laëtitia Decrock, sur tous les fronts

Elle n’a pas peur de se mouiller, Laëtitia Decrock. Triathlète à ses heures perdues, notre agent « méthodes process » au technicentre industriel d’Hellemmes ne craint donc jamais de se jeter à l’eau afin de trouver des solutions rapides et efficaces aux problèmes du quotidien.

Mis à jour le

Lecture 3 min.

Laëtitia Decrock a la réputation d’être fichtrement dégourdie. Pour tout dire, c’est un peu la « sauveteuse » du technicentre industriel d’Hellemmes (Nord). Ainsi  court-elle toute la journée d’agent en agent afin de recueillir leurs « petits tracas », toutes ces choses plus ou moins importantes qui peuvent altérer les conditions de travail…

Un exemple ? Une passerelle trop courte pour travailler en bout de motrice. Pas de souci, Laëtitia Decrock prend le sujet en main et finit par dégoter LA solution. Ce qui la conduit à mener préalablement sa petite enquête, afin d’identifier au plus vite les actions réalisables.

Collégialité et efficacité

Aussitôt dit, aussitôt fait avec un déclenchement immédiat de réunion avec les dirigeants de proximité (DPX)1 ainsi que les dirigeants d'unité opérationnelle (DUO) du site. S’ensuit alors une présentation complète du cas, des propositions de divers scénarios et l’estimation du coût à venir. Le but de la manœuvre ? Choisir collégialement la meilleure solution.

Son ancienne casquette de RQSE (Référent qualité et sécurité, Ndr) lui sert énormément sur ce nouveau poste. Elle a l’œil pour identifier les avantages et inconvénients, peser le pour et le contre des alternatives proposées. « Mon but ? Que les agents travaillent dans de bonnes conditions, cela peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois parfois, mais on cherche constamment la configuration la plus optimale », confie-t-elle.

  • 2013

    Reconversion professionnelle et entrée à la SNCF en tant qu’animatrice sécurité

  • 2016

    Reprise d’un DUT en « qualité/sécurité/environnement »

  • 2019

    obtient le poste de de DPX¹

  • 2021

    obtient le poste aux méthodes-process

Se sentir utile

Parfois, les hics rencontrés ne sont pas bien méchants et il ne faut pas chercher bien loin. « Deux puces étaient grillées sur les robots AGV (robot allant d’agent en agent pour apporter les pièces et ainsi faire gagner du temps, Ndr), raconte-t-elle. On a cherché la petite bête avant de s’apercevoir qu’elles étaient tout simplement cramées. » Cette partie axée sur la méthode plaît particulièrement à Laëtitia qui aime se sentir utile, être en capacité de toujours venir en aide aux agents.

Ce qui aboutit à une « routine quotidienne » éloignée de toute monotonie. Laëtitia Decrock n’a jamais de journée type au technicentre. Elle a beau définir ses tâches du jour sur un bout de papier ; au final, tout peut être chamboulé lors du point matinal de « 5 minutes ». Pas grave, elle s’adapte… Les imprévus ne lui font pas peur.

« J’aime échanger avec les agents, ça pétille »,

La partie « process » n’est pas en reste : elle travaille sur les nouvelles charges de travail et anticipe les besoins des agents en prévoyant le matériel nécessaire pour œuvrer sur tel ou tel projet. « Mon métier n’est pas que de la résolution de tel ou tel problème », confirme Laëtitia Decrock. Elle travaille en groupe pour réfléchir aux solutions futures ; c’est l’une des raisons pour lesquelles elle « s’éclate » sur son poste : apprendre en permanence ! « J’aime échanger avec les agents, ça pétille », s’enthousiasme-t-elle.

La bougeotte dans la peau, Laëtitia arpente le terrain de long en large, sonde les agents, se faufile partout, sort de son lieu de travail pour voir ce qu’il se passe ailleurs et copier les bonnes idées. Transposer ce qui marche dans d’autres endroits au technicentre industriel d’Hellemmes, c’est la garantie de gagner en efficacité. Et ça, elle l’a bien compris.

1 Dirigeant de Proximité, placé sous l'autorité directe du dirigeant d'unité opérationnelle (DUO) ou du chef d'unité de production (CUP), le DPX est un manager de terrain. Il assure le premier niveau d'encadrement opérationnel des équipes.