Thierry Rougeaux : l’homme aux mille talents

Thierry Rougeaux est dirigeant de proximité au Technicentre industriel de Romilly. Il a auparavant occupé de nombreux postes et a acquis une multitude de savoir-faire ainsi qu’un désir de transmettre. Rencontre avec l’homme aux mille compétences.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 4 min.

CAP d’électromécanique en poche en 1985, Thierry part effectuer son service militaire. À son retour, il travaille chez un marbrier en tant que sculpteur sur granite. Pas très « rock’n’roll » comme métier, ni en lien avec sa personnalité optimiste, Thierry intègre la SNCF à Noisy-le-Sec en tant qu’enrayeur de wagons. Le voici enfin dans son élément. Il multiplie les postes jusqu’en 1994 où il intègre le Technicentre industriel (TI) de Romilly. Là aussi, Thierry exerce différents métiers et élargit sa palette de compétences. Curieux de nature, il apprend, assouvit sa soif de connaissances et surtout se révèle être un excellent pédagogue. Il se découvre un talent pour transmettre.

Lorsqu’en 2015, le TI de Romilly amorce sa transformation industrielle, le rêve de Thierry de manager prend forme. Avec la création du pôle qualité, il devient dirigeant de proximité (DPX) à l’Unité Archets ; et un peu à l’image du barreur sur son aviron, Thierry guide son équipe de 11 personnes avec enthousiasme. Il confie : « J’aime aider les gens à avancer, à les faire grandir ».

  • 1990

    intègre la SNCF comme enrayeur de wagons

  • 1994

    mutation au TI de Romilly en tant qu’électricien

Ne rien laisser au hasard

Sa mission principale en tant que DPX : piloter la production avec tout ce qui s’y rattache : la sécurité, la documentation, les habilitations, la formation. Et on ne peut pas dire que Thierry ait vraiment le droit à l’erreur. Quand on sait qu’un archet qui, pour rappel, sert à la captation du courant entre la caténaire et le pantographe, fait passer toute l’énergie de traction par tous les temps ; mieux vaut avoir l’œil aguerri et ne pas lésiner sur les vérifications.

Thierry ne laisse rien au hasard. Et même s’il est présent aux côtés de ses collaborateurs, il leur fait une confiance aveugle : « J’ai une équipe qui joue le jeu, qui me parle ». Ils ont développé ensemble une relation de bienveillance. Il gère avec respect et sans tabou, les soucis techniques et parfois même personnels. « Je veux une équipe active, pas passive », confie-t-il. Pendant presque 30 ans, il a été de l’autre côté du miroir entre ses métiers dans l’artisanat, la vente, etc. Aujourd’hui, Thierry a acquis suffisamment de savoir-être pour s’adapter à de nombreuses situations.

  • 2017

    intégration du pôle qualité du TI de Romilly

  • 2020

    il prend son poste de manager production à l’équipe archets

Des archets aux bulles de BD...

Libre d’organiser son temps comme il l’entend ; tout en s’attachant à suivre la feuille de route de l’établissement, il rythme ses journées entre réunions de préparation le matin avec le point 5 minutes, l’ajustement des besoins de production, les veilles des collaborateurs pour contrôler leurs pratiques, ainsi que la gestion des ressources et des irritants. Au travers des réunions de production et avec l’Ingénierie, Thierry contribue aux innovations. S’il ne connaît pas tous les types d’archet, Thierry laisse faire les experts mais apporte sa pierre à l’édifice avec son esprit novateur et débordant d’idées.

Les idées, justement, on ne peut pas dire que c’est ce qui lui manque. Fervent amateur de dessins, et en particulier de bande dessinée, il a créé des albums. Il a même mis en place un site dédié à sa passion1. Thierry en a fait une activité parallèle en développant son agence de communication. Il pense et conçoit des logos pour l’identité visuelle des entreprises, pour des particuliers ou encore des PME. Ici encore il est heureux, car c’est une forme d’assistance à autrui, il aide, apporte son savoir-faire, des solutions à des personnes qui en ont besoin.

… En passant par les cours à l’université

Comme il est infatigable, Thierry donne également de son temps aux universités. Il dispense des cours de montage photo et de matte painting2 à des élèves en licence de communication visuelle. Mais où va-t-il chercher toute cette énergie ?

Et s’il a arrêté aujourd'hui, Thierry a aussi été formateur dans un club de moto en partenariat avec la gendarmerie. Décidément, la passion de la transmission du savoir n’a aucune limite pour lui. Il a cependant tout compris ; si l’on veut perpétuer des valeurs et du savoir-faire, la formation et la pédagogie restent les meilleurs outils.

1 En savoir plus sur www.tierr.fr.

2 Procédé cinématographique qui consiste à créer des éléments de décor impossibles à construire en vrai ou qui reviendraient trop chers.