Crédit photo en-tête de page : Yann Audic

À Auray, une gare plus verte, plus digitale et plus accessible

Éco-conçue, innovante et accessible à tous, la nouvelle gare bretonne a été inaugurée après 3 ans de travaux. Découvrez en images ce bâtiment de bois et de métal qui devrait accueillir à terme plus d’un million de voyageurs par an.

Mis à jour le

Lecture 3 min.

Point d’interconnexion entre les différents moyens de transports collectifs (TGV, TER, cars, bus, covoiturage) et individuels (vélos, voitures, taxis, piétons…), le pôle d’échanges intermodal (PEM) d’Auray a été inauguré le 17 septembre dernier. Conçue par le Studio Ouest d’AREP, filiale de SNCF Gares & Connexions, la nouvelle gare, entièrement mise en accessibilité, devrait voir transiter, chaque année, près de 1,4 million de voyageurs à l’horizon 2030.

Le PEM d’Auray en images

  • L’architecture moderne et fonctionnelle du nouveau pôle d’échange multimodal (PEM) a permis de concevoir des espaces et des parcours accessibles à tous. Le nouveau bâtiment est notamment équipé de bandes de guidage.

  • photo d'illustration

    Nos agents accompagnent les personnes à mobilité réduite et veillent au bon déroulement de leur voyage.

  • Plus qu’une gare, le PEM d’Auray est un véritable point d’interconnexion entre modes de transports collectifs et individuels.

  • Le PEM vous permet d’accéder facilement aux quais, même avec votre vélo.

  • Vos espaces d’attente ont été entièrement repensés pour rendre votre temps passé en gare plus agréable et confortable.

  • L’aspect compact du bâtiment permet de définir une forme « économe » en espace qui facilite le chauffage, la ven­tilation et l’éclairage.

  • Le PEM d’Auray s’insère harmonieusement dans le paysage en respectant des critères éco-responsables qui ont été fixés dès le début du projet.

  • L’espace de vente BreizhGo a lui aussi été entièrement rénové en gare d’Auray.

1/8

Une nouvelle gare, quatre enjeux

En plus d'accompagner la croissance attendue du trafic ferroviaire, le PEM renforce également les liaisons urbaines entre les communes voisines de Bre'ch et Auray. Cette nouvelle gare répond ainsi à quatre grands enjeux :

  • augmenter la capacité d’accueil et la gestion des flux de voyageurs
  • assurer l’accessibilité de tous et sans discontinui­té entre la ville, la gare et les quais
  • dynamiser le quartier de la gare pour faire de ce lieu de passage un véritable pôle d’attractivité, un es­pace agréable, de vie et de partage pour les habitants, en­trepreneurs et touristes
  • faciliter les connexions entre les modes de transport vers tout le territoire

Une gare entièrement éco-conçue

Moderne et pratique, la gare pensée par nos architectes d’AREP a été entièrement éco-conçue. SNCF Gares & Connexions, qui a assuré la maîtrise d’œuvre du projet, a ainsi porté une attention particulière aux choix des matériaux, le bois et le métal, ainsi qu’à leur qualité et leur provenance. L’orientation du bâtiment a, elle aussi, été étudiée pour tirer un maximum de luminosité tout en contrôlant les apports solaires pour éviter les surchauffes l’été. Les façades vitrées toutes hauteur extérieures et intérieures apportent un maximum de lumière naturelle et sont efficaces en termes de confort.

Par ailleurs, l’aspect compact du bâtiment permet de définir une forme « économe » en espace qui facilite le chauffage, la ven­tilation et l’éclairage. Enfin, la toiture, visible depuis la passerelle, a été végétalisée pour une meilleure maîtrise du rejet des eaux pluviales dans le réseau. Cette végétalisation participe également à la régu­lation thermique intérieure.

Un « jumeau numérique » pour mieux gérer et exploiter la gare

La gare d’Auray est la première gare bretonne à avoir un « jumeau numérique » grâce à la technologie « BIM2 ». Le projet est ainsi modélisé en 3D. L’ensemble des informations renseignées dans une base de données, ainsi que le raccordement de la maquette numérique à un système de gestion technique du bâtiment (GTB), permet de piloter l’ensemble des équipements de la gare et facilite sa maintenance.

En savoir plus sur la technologie « BIM »

1 Le projet a été financé comme suit : 66% par la communauté de communes Auray Quiberon Terre Atlantique, 11% par la Région Bretagne, 10% par l’État, 10% par SNCF Gares & Connexions, 5% par le Département du Morbihan et 4% par l’Europe.

2 Acronyme de Building Information Modeling. Le BIM permet notamment de rassembler l’ensemble des données descriptives d’un bâtiment dans une maquette numérique, depuis le modèle de la chaudière jusqu’à l’emplacement et la géométrie des fenêtres.