Trains spéciaux : tournage du film « Suprêmes » sur NTM

Privatiser un train, ça marche aussi pour un tournage. En l’occurrence, celui de « Suprêmes », un film qui revient sur les débuts de Joey Starr et Kool Shen, le duo mythique du rap français des années 1990. Explications.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

Le tournage de « Suprêmes » a nécessité la collaboration des équipes du Centre de prestations d’affrètements et services (CPAS), du pôle Cinéma et de Gares & Connexions pendant une semaine.

En effet, quand l’équipe d’un film contacte la SNCF pour organiser un tournage sur des emprises ferroviaires, il s’agit d’abord de constituer la bonne équipe pour que toutes les expertises soient mobilisées. Ici, c’est donc une équipe mixte au sein de l’entreprise qui s’est mobilisée pour relever le défi proposé par la réalisatrice Audrey Estrougo.

Le tournage étape par étape

En amont, la première étape consiste à présenter le plan de prévention aux équipes du film afin de les informer sur les risques ferroviaires inhérents à un tournage sur une emprise de la SNCF.

Deuxième étape, c’est le tournage. Il a eu lieu dans la nuit du 17 au 18 mai 2021 en gare de Paris Bercy. Une rame a été mobilisée, la veille de son départ, un sillon a été commandé et une locomotive affrétée.

Le tournage a duré de 18h à 1h30 du matin, demandant aux agents de la gare de Paris Bercy d’adapter leurs horaires classiques. Pendant toute la durée du tournage et de sa préparation, un agent du CPAS jouait le rôle de « guichet unique » afin d’assurer la sécurité et le bon déroulement des opérations.

Le retour aux sources de Kool Shen et Joey Starr

« Suprêmes », le biopic réalisé par Audrey Estrougo sort en salles le 24 novembre prochain, avec Théo Christine dans la peau de Joey Starr et Sandor Funtek dans celle de Kool Shen. À noter que le duo le plus célèbre du 93 a collaboré à l'écriture du scénario.

Suprêmes - Bande-annonce officielle