Faire des photos sur les voies ferrées et mourir ?

Lancée début mai, notre nouvelle campagne de prévention des risques liés aux intrusions sur les emprises ferroviaires, #SurLesRails, entend s’adresser particulièrement aux jeunes. Car une vidéo ou une photo qui fait le buzz et un peu d’adrénaline ne valent pas le risque de perdre la vie.

Publié le | Mis à jour le

Lecture 3 min.

Marcher sur les voies, monter sur le toit d’un train, s’introduire dans une emprise ferroviaire interdite au public… Autant de comportements dangereux qui, dans le pire des cas, peuvent coûter la vie. Ainsi, rien qu’en 2020, nous avons enregistré pas moins de 10 000 intrusions illicites pour 11 blessés graves et 23 morts. Des conduites à risques qui concernent particulièrement les jeunes.

Voilà pourquoi #SurLesRails, la nouvelle campagne de prévention et de sensibilisation lancée par SNCF Réseau, se veut au plus près de faits réels et entend cibler prioritairement les réseaux sociaux.

Les intrusions sur les emprises ferroviaires en 2020

  • 10 000 intrusions connues

  • 23

    morts et 11 blessés graves

Une web-série de 3 épisodes

Le contexte récent est particulier. Car la crise sanitaire a limité, au gré des confinements successifs, l’activité de SNCF Réseau : circulations ferroviaires, maintenance ou travaux. Ce qui a eu pour effet une réduction du niveau de surveillance habituel.

En conséquence, les alertes concernant des publications sur Instagram mettant en scène des jeunes sur les voies ferrées se sont multipliées. Raison pour laquelle la campagne #SurLesRails a pris la forme d’une web-série de 3 épisodes. L’objectif ? Jouer sur les codes de l’univers du digital pour déjouer les situations à risques. Découvrez, ici, le premier épisode.

Andréa #SurLesRails

Mike #SurLesRails

Mathieu #SurLesRails

Appel à un célèbre faiseur d’images

Derrière la caméra pour ce programme, on retrouve Chris Macari, l’un des réalisateurs les plus prisés de la scène rap française. Dans chacun des épisodes, des jeunes jouent des scènes évoquant les principaux risques liés à une présence sur nos emprises : collision, électrisation et chute. Dévoilée sur Snapchat et visible sur la chaîne Youtube de SNCF Réseau, cette web-série sera largement diffusée au cours des deux prochaines années.

On peut être glorieux de 1001 autres façons que d’aller faire une photo sur le toit d’un train ou sur des rails. Il y a des endroits supers pour graffer, pour faire des photos. Il ne faut pas risquer sa vie pour rien.

Florine Templier

Après la diffusion des trois courts-métrages, la parole est donnée aux victimes, bien réelles cette fois. Parmi elles, Florine Templier témoigne du risque d’électrisation. Le 14 octobre 2018, Florine a été frappée par un arc électrique de 20 000 volts. Elle revient sur cet accident qui a bouleversé sa vie et celle de ses proches, et passe un message de prévention fort.

SNCF Réseau : Parole à Florine Templier #SurLesRails