Crédit photo en-tête de page : Emmanuel Grimault / RFF

Waze vous avertit à chaque passage à niveau

Désormais, chaque utilisateur de l’application de navigation Waze sera prévenu à l’approche d’un passage à niveau. Fruit d’un partenariat avec SNCF Réseau, cette nouvelle fonctionnalité favorise une conduite plus sûre et renforce la sécurité de tous.

Mis à jour le

Lecture 5 min.

Si vous êtes l’un des 14 millions d’utilisateurs de Waze, cette nouvelle fonctionnalité ne devrait pas vous échapper. Puisque votre application GPS est désormais en mesure de vous avertir à l’approche de tout passage à niveau.

Concrètement, un bandeau s’affiche automatiquement sur votre écran avant chaque franchissement de voies ferrées, et vous invite donc à redoubler d’attention et à vous engager avec prudence. 

Plus de 15 000 passages à niveau ouverts, en France, à la circulation des véhicules

Une fonctionnalité unique pour un voyage plus serein

Waze est la première application de navigation en France1 à intégrer ce type d’informations ferroviaires, gage d’une meilleure sécurité routière. En effet, avec plus de 15 000 passages à niveaux répartis sur l’ensemble du territoire, il n’est pas rare que nous en croisions sur nos itinéraires quotidiens.

Rappelons également que malgré la signalisation et la présence de barrières, un passage à niveau demeure une zone de prudence sur notre route. On dénombre encore plus d’une centaine de collisions chaque année2. Des accidents qui ont lieu, en très grande majorité, du fait d’une infraction au code de la route.

C’est une avancée importante car les passages à niveau sont des points singuliers du réseau routier. SNCF Réseau, en ouvrant en Open Data la description détaillée de son infrastructure, permet d’innover pour améliorer la sécurité de tous.

Alain Autruffe, directeur du programme Passages à Niveau, SNCF Réseau

Open data : un rôle décisif

Disponible depuis la dernière mise à jour de Waze, cette innovation s’appuie sur l’ouverture des données prônée par le Groupe depuis plusieurs années. En tant qu’opérateur du réseau ferré national, SNCF Réseau a ainsi ouvert, en 2017, l’accès aux datas de localisation concernant les passages à niveau.

Trois ans plus tard, cette initiative démontre l’apport concret et immédiat de l’Open Data pour un meilleur service public. Directeur du programme Transparence et Open Data au sein de la SNCF, Guillaume Leborgne explique, ici, pourquoi.

Comment l’application Waze est-elle aujourd’hui capable de signaler l’ensemble des passages à niveau en France ?

Avec l’aide de l’une de nos « maisons du digital », le 574 Centre-Ouest, Waze a pu aisément intégrer dans son navigateur les données publiées par SNCF Réseau sur notre site Open Data. Chaque passage à niveau est, aujourd'hui, caractérisé par ses coordonnées GPS, ce qui permet à l'application d'avertir les conducteurs dès qu’ils s’en approchent. Au regard du nombre d'utilisateurs de Waze, cette nouvelle fonctionnalité est une excellente nouvelle sur le plan de la sécurité routière.

De quel type de data s'agit-il ?

Ce sont des données statiques, mais mises à jour périodiquement. Elles ne sont pas en temps réel et ne délivrent aucune information sur l'état du passage à niveau. Des données « basiques », donc, dont l'utilisation par une appli GPS présente un intérêt considérable. D'ailleurs, si Waze est précurseur en la matière, il est probable que d’autres applications de navigation seront également intéressées. De notre côté, promouvoir l'émergence de ce type fonctionnalité s'inscrit pleinement dans notre mission de service public.

Dans quel sens ?

Il existe, en gros, deux types d'ouverture de données. D’un côté, il y a tout un pan concernant la transparence de l'entreprise, celui que nous avons traité dans un premier temps. Ce qui constitue déjà un enjeu démocratique. Par exemple, via notre plateforme SNCF Open Data, l'ensemble de nos incidents de sécurité, des événements sur le réseau ferré sont consultables librement et gratuitement. Il en est de même des données décrivant notre infrastructure ou nos gares ou des données sociales.

Et l'autre grand objectif de l’open data ?

Il consiste, tout simplement, à rendre service à nos clients au sens large du terme : voyageurs et entreprises partenaires. En permettant à différentes applications numériques d’accéder à certaines de nos données, nous améliorons la visibilité et la qualité de nos différentes offres. Depuis 2014, année du lancement du programme Open Data, plus de 220 jeux de données ont ainsi été rendus publics, dont une API en temps réel pour les horaires et parcours de nos trains. De là, se crée une multitude d'usages profitables à tous, et il existe aujourd’hui des milliers de réutilisations de nos données.

Justement, quels autres jeux de données représentent un intérêt immédiat pour les voyageurs ?

L'une des grandes utilisations de l'open data concerne les calculateurs d’itinéraires, la domotique, tous ces assistants personnels vocaux capables de délivrer l'horaire des trains en lien avec d’autres services ou solutions de mobilité. Il y a aussi le service des objets trouvés, qui dispose d'une information en temps réel. Ainsi, si vous perdez votre parapluie en gare de Nantes, vous saurez très vite, via le site de Gares & Connexions, ou n'importe quel autre site aspirant ce type de données sur notre plateforme, si vous êtes en mesure de le récupérer. Je pense également au jeu de données « Disponibilité de places TGV Max » utilisé par un grand nombre d'applis. Les exemples ne manquent pas et vont logiquement se multiplier dans les années qui viennent, ce qui est très positif : la donnée n’a de valeur que lorsqu’elle circule, lorsqu’elle est utilisée.

En savoir plus sur notre politique d’ouverture des données

Accédez à notre plateforme open data

1 Cette nouvelle implémentation est aussi disponible pour les utilisateurs de Waze aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Belgique et dans les autres pays où l'application est disponible, dans sa dernière version Android ou IOS.

2 Selon les chiffres de la sécurité routière en France en 2019.