Crédit photo en-tête de page : Joachim Barbier / SNCF

Embarquez dans le métro du futur au Qatar

Circulation optimisée en temps réel, rames dernière génération, wifi à bord… Le nouveau métro automatique de la capitale du Qatar est un concentré d’innovations.

Publié le | Mis à jour le

Une infrastructure ultra moderne en vue de la Coupe du monde de football 2022

À moins de trois ans du début de la Coupe du monde de football organisée par le Qatar, l’ensemble du réseau du métro automatique de Doha est désormais ouvert au public.

Depuis décembre 2019, les voyageurs de l’émirat peuvent ainsi emprunter les 36 stations du nouveau métro qatari, réparties sur 3 lignes et 75 km de voies. Le métro relie l’ensemble des lieux d’intérêt de l’émirat, du centre-ville en passant par l’aéroport et les stades d’Al-Wakrah et de la ville nouvelle de Lusail (à 20 km au nord de Doha), qui accueilleront notamment des matches du prochain mondial.

Vidéo : Marking a historic moment with a new travel experience. Doha Metro, changing the way we move!

Notre savoir-faire en matière de mass-transit

Composé des lignes de métro Rouge, Verte et Or à Doha et de quatre lignes de tramway situées à Lusail, le premier réseau ferroviaire urbain du Qatar peut transporter plus d’un demi-million de passagers par jour. Les tarifs varient de 0,5€ pour un billet classique, jusqu’à 2,50€ pour s’assoir dans les sièges de 1re classe et profiter pleinement de leur voyage face aux rails.

Notre filiale Keolis, au sein de RKH Qitarat1, est l’un des acteurs clés du projet. En effet, cette joint-venture - dont 49% du capital est détenue par Keolis et RATP Dev -, a décroché le contrat d’exploitation et de maintenance du réseau, d’une valeur de trois milliards d’euros, pour ces vingt prochaines années. 

  • Vue de l'extérieur de la station d'Al Qassar, située sur la ligne Rouge du métro automatique de Doha.

  • Métro de Doha

  • Métro de Doha

  • Intérieur d'une rame de la ligne Rouge du métro automatique de Doha.

  • Les quais de la ligne Rouge du métro automatique de Doha.

1/5

Un métro à la pointe de l’innovation

Véritable concentré de technologies, les rames du métro de Doha sont entièrement autonomes. La technologie Communications Based Train Control (CBTC) permet ainsi de faire communiquer, en temps réel et en wifi, les métros avec des calculateurs pilotant le trafic afin d’optimiser la circulation des métros. 

1 Constituée pour ce projet, la filiale commune RKH Qitart, qui regroupe RATP Dev et Keolis (49%) et la société qatarie Hamad Group (51%), exploitera le nouveau réseau multimodal durant vingt ans.