Crédit photo en-tête de page : ONCF / SNCF

Franc succès pour la 1ʳᵉ LGV du Maroc

Bilan positif pour la 1re ligne à grande vitesse d’Afrique, qui peut se targuer d’avoir transporté 3 millions de personnes depuis sa mise en service à l’automne 2018. Le partenariat entre la SNCF et les chemins de fer marocains ne va pas s’arrêter là.

Mis à jour le

Lecture 2 min.

Une révolution du rail

C’est en novembre 2018 que la grande vitesse ferroviaire a débarqué sur le continent africain avec l’inauguration de la 1re LGV du Maroc.

Après plus d’un an d’exploitation, le bilan de cette ligne reliant les villes de Casablanca et de Tanger en 2h10 au lieu de 4h45 auparavant est au beau fixe.

En attestent les chiffres donnés par Mohamed Rabie Khlie, le directeur de l’ONCF (Office national des chemins de fer au Maroc) en charge de cette ligne : celle-ci a transporté plus de 3 millions de passagers depuis son lancement, avec une régularité dépassant les 97% et un taux de satisfaction des passagers de 92%.

  • 3

    millions de voyageurs transportés

  • 97 %

    de régularité

Une coopération inédite

La première ligne à grande vitesse sur le sol africain est le fruit d’un partenariat unique entre la République française et le Royaume marocain, noué dès 2007.

Dans ce cadre, la SNCF a apporté son expertise à l’ONCF concernant la conception, la construction, l’exploitation et l’entretien de la LGV Maroc. Les équipes marocaines ont ainsi pu bénéficier du savoir-faire de notre Groupe en matière de ferroviaire.

En savoir plus sur l’inauguration de la LGV

Plusieurs nouveaux projets en préparation

Fort de ce premier succès, le Maroc a d’autres projets ferroviaires en préparation, dont notre Groupe devrait être partie prenante :

  • le prolongement de la LGV de Kenitra à Rabat
  • la construction d’une ligne à grande vitesse entre Marrakech et Agadir
  • le lancement d’un « RER » à Casablanca
  • la construction et la rénovation d'ateliers de maintenance