Crédit photo en-tête de page : Jean-Jacques d'Angelo / SNCF Réseau

OPTER : une opération d’une ampleur inédite

SNCF Voyageurs a signé un contrat de 84 millions d’euros avec la Région Normandie pour la rénovation de 30 trains régionaux. Cette opération s’inscrit plus largement dans le programme OPTER : la rénovation de 40% du parc TER, pour laquelle la SNCF a déjà signé pour 1,6 milliard d'euros d'engagements avec 8 régions.

Mis à jour le

Démonter, réviser et rénover les trains après une vingtaine d'années de fonctionnement, afin de les remettre sur les rails dans un état quasi neuf pour quinze à vingt ans supplémentaires. Telle la vocation de « l’opération mi-vie » pour laquelle la SNCF a été choisie par la Région Normandie, Autorité organisatrice des transports (AOT), le 15 octobre dernier. Notre Groupe décroche ainsi un contrat de 84 millions d’euros pour la rénovation et la modernisation de 30 AGC1.

Une reconnaissance du savoir-faire de nos équipes alors même que les Régions ne sont plus obligées de passer par SNCF pour réaliser cette maintenance lourde.

40 %

du parc TER rénové dans les dix prochaines années, soit 931 trains régionaux

Plus d’emplacements vélo et une meilleure connectivité

L’opération, menée entre 2023 et 2027, est confiée au technicentre de Quatre-Mares à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime). Sont notamment concernés la chaîne de traction, les bogies1, freins, systèmes de climatisation, portes et les aménagements intérieurs (sièges et éclairage notamment).

La Région Normandie a également choisi d'ajouter aux trains concernés 12 emplacements vélos par rame et des prises électriques, et aussi d'installer des vitres permettant une meilleure réception des données 4G et 5G.

Ce programme industriel va mobiliser le meilleur du savoir-faire de nos équipes du Matériel pour donner une nouvelle vie aux trains normands.

Christophe Fanichet, Président-directeur général de SNCF Voyageurs

Une « opération mi-vie », c’est quoi ?

Après environ 20 ans de circulation, à mi-vie, les rames TER doivent être entièrement révisées et rénovées en atelier afin de leur permettre de circuler à nouveau durant 15 à 20 ans en toute sécurité et dans les meilleures conditions de confort pour les voyageurs. Cette rénovation est notamment l’occasion d’améliorer énergétiquement les trains dans un souci écologique et de durabilité du matériel.

Un programme industriel sans précédent pour nos équipes du Matériel

Dans les dix prochaines années, près d’un millier de rames AGC2 et TER 2NNG bénéficiera d’une opération mi-vie dans toutes les régions TER. Cette vaste opération, baptisée OPTER, concerne 4 TER sur 10. Un défi industriel et technique majeur pour SNCF Matériel, qui représente 6 à 9 millions d’heures de travail dans la prochaine décennie.

La concomitance de l’ouverture à la concurrence des TER avec ces opérations nécessite la mise en place d’une contractualisation avec chaque Région qui souhaite recourir aux services de SNCF Voyageurs. Pour réaliser cette maintenance lourde, notre Groupe a déjà signé pour 1,6 milliard d'euros d'engagements, sur un potentiel estimé à 3 milliards.

8

contrats déjà signés avec les Régions, pour 475 rames, dans le cadre d’OPTER

Une nouvelle approche pour mieux satisfaire les Autorités organisatrice des transports

Quotidiennement, l’équipe dédiée au programme OPTER, les équipes projets TER et Matérielconcourent main dans la main à la réussite du projet. Dans les contrats signés avec les Régions, nous avons figé les prix de ces opérations et nous nous sommes engagés à payer des pénalités en cas de retard de sortie des rames. C’est une première pour SNCF Matériel.

Ce montage contractuel innovant comprend :

  • des prix et des délais fermes et engageants
  • des pénalités en cas de retard
  • une garantie contractuelle d’un an avec SAV
  • la possibilité de reprise de la propriété des rames en cours de contrat
  • une trajectoire robuste et claire

1 Chariot à plate-forme constitué d'un châssis mobile porté par deux ou quelquefois trois essieux, supportant l'extrémité d'une locomotive ou d'un wagon et leur permettant de prendre les courbes (source CNRTL).