Imprimer la page
Partager la page

Interview de
Bénédicte Tilloy

Publié le 14 juin 2013 à 11:40

« Le projet B nord + se poursuit »

Bénédicte Tilloy - 

Bénédicte Tilloy, Directrice Générale SNCF Transilien : "L’aboutissement de 5 ans de travaux est une véritable satisfaction pour les équipes fortement mobilisées de la B. Mais ce n’est qu’une étape."


La rénovation de la ligne B c’est du concret maintenant,
que ressentez-vous ?

Ce projet très important a nécessité plus de 5 ans de travaux. Et donc des perturbations en gare variées selon qu’il s’agissait d’un rehaussement des quais ou d’infrastructures plus lourdes. Nous avons dû inventer des parcours voyageurs et des scénarios de parcours différents. Les équipes sont très fières que le dossier ait été mené à terme de cette manière, sur la ligne B, l’une des premières lignes rénovées pour ce qui concerne l’infrastructure, les gares et quais. Pour le matériel roulant c’est en cours. Le quart du parc a déjà été  rénové. Nécessairement, c’est un plus pour les agents en gare au quotidien.


Dans les détails, qu’est-ce qui va changer ?

Les conditions d’accueil des clients sont meilleures, on le voit bien, les quais ont été rénovés, les accès facilités et modernisés, les abris de quai couvrent davantage les quais, entrainant une meilleure répartition des clients sur les quais, les rames ont été mieux équipées pour tout ce qui concerne l’information voyageurs. La vidéoprotection a été renforcée partout ou c’était possible, dans les trains, les quais, l’info voyageurs est mieux diffusée grâce à des haut-parleurs tout neufs, des écrans intégrant de nouvelles technologies permettant une vision en temps réel de la ligne ont été installés. Ce sont des réponses apportées aux besoins de la clientèle.


Ce chantier s’est mené sans rupture du service, c’est une prouesse ?

Pendant les 5 ans qu’ont duré les travaux, nous avons privilégié des interruptions partielles le soir tard, ne réservant les interruptions complètes qu’aux week-ends ou aux moments les plus creux du trafic. Mais nous n’avons jamais interrompu totalement la ligne en préférant ne pas étaler les travaux sur une période trop longue et en proposant toujours un dispositif de substitution par bus. La ligne B dessert deux aéroports et beaucoup de gens en ont besoin pour travailler, on ne pouvait pas fermer. Ce projet réussi de rénovation était le premier de cette ampleur en Ile-de-France avec une exploitation maintenue. Ce mode projet va servir d’exemple sur d’autres chantiers à venir sur le réseau Ile-de-France. Tout a été fait de façon mutuelle entre les partenaires, SNCF, RFF, le STIF, l’Infra, les équipes en gare qui se chargeaient des voyageurs, la plateforme de conception d’exploitation. Ce fût un vrai travail intermétiers et cela doit servir d’exemple pour les autres projets et les autres lignes.


Quel est l’agenda des semaines à venir ?

L’inauguration des 16 gares rénovées symboliquement à La Courneuve est déjà un événement. Mais comme nous avons également rénové tout le système de signalisation, nous allons devoir procéder à des essais en ligne durant le week-end du 15 août, la ligne sera donc fermée pour procéder au test de la nouvelle signalisation en fonctionnement. Petit à petit, le trafic montera en puissance à partir du 19 août. Le 2 septembre, la desserte de la ligne B nord + sera optimale, c’est à dire avec une vingtaine de trains par heure dans chaque sens. Ainsi, dans les gares de Paris à Aulnay, on aura un train toutes les 3 mn, alors que dans certaines gares nous avions des trains toutes les 15 mn seulement !  Du coup, pendant les premières semaines, nous aurons des renforts d’agents en gare, pour aider nos clients à changer les habitudes. Ils seront sur les quais, comme des régulateurs de flux.